10 anecdotes insolites qui prouvent que la limite entre cinéma et réalité est parfois très fine


capture 2016-08-31 à 10.45.40

On dit souvent que le cinéma s’inspire de la vraie vie. Connaissiez-vous ces anecdotes étonnantes qui prouvent que la limite entre le cinéma et la réalité est tellement fine que parfois, la réalité dépasse la fiction ? 

10. Le prêtre volant

Adelir Antônio de Carli est un prêtre catholique brésilien décédé en 2008. Inspiré par le film « Là-Haut », le père catholique a décidé de s’envoler à l’aide de ballons attachés à sa chaise. Il a donc attaché 1000 ballons et a atteint une altitude de 6 000m. Malheureusement, il a perdu le contact avec les autorités. Il était équipé d’un GPS. Il avait également une combinaison étanche, un téléphone portable, un téléphone satellite, un parachute, des flotteurs et 5 jours de nourriture et d’eau. Malheureusement, son corps a été retrouvé le 4 juillet près de Macaé. (Source)

la-haut-a01

9. Le journaliste qui en savait trop

Dans le film « Rencontre du troisième type », Steven Spielberg a réalisé une scène où les humains tentent de communiquer avec des extraterrestres à travers la musique et une technologie spéciale. Cependant, la mère du réalisateur était musicienne et son père, électronicien. Ce rapprochement n’a même pas été fait par Spielberg, mais par un journaliste dans une interview en 1994. Il semblerait qu’inconsciemment, le réalisateur avait ajouté une petite touche personnelle à son film. (Source)

69215177_af

8. Un rôle prémonitoire

Christopher Reeve a eu un accident très grave en 1995. Alors qu’il était en tournage, l’acteur a acheté un cheval pour l’entraîner afin de faire des compétitions. En mai, le cheval rate un saut et l’acteur tombe au sol, se fracturant deux vertèbres cervicales et se sectionnant la moelle épinière. Depuis, l’acteur est tétraplégique. Quelques semaines avant l’accident, l’acteur jouait le rôle d’une personne handicapée dans le film « Above Suspicion ». (Source)

MPW-21794



10 anecdotes insolites qui prouvent que la limite entre cinéma et réalité est parfois très fine

1 / 3Next

log in

reset password

Back to
log in