in

« Au fait, quel jour est-on ? » : Pourquoi sommes-nous parfois perdus ?

Au cours de votre semaine, on vous a certainement déjà posé cette question. Mais pourquoi revient-elle sans cesse ? Au-delà d’une simple envie d’alimenter la conversation, ceci résulterait en fait d’une réelle confusion cognitive.

Des chercheurs en psychologie se sont donc penchés sur le sujet et d’après les résultats de leur recherche, on remarque que les participants se trompent davantage sur la date du jour les mardis, mercredis et jeudis. De plus, chez un autre groupe, on observe que les temps de réaction quand on leur pose la question « quel jour sommes-nous » sont plus courts pour les lundis et les vendredis que pour les jours en milieu de semaine.

Ensuite, les témoins ont dû associer des mots à chaque jour de la semaine. Ce qui fut facile pour le vendredi, samedi, dimanche et lundi, car ils seraient plus marqués émotionnellement que les autres. Les résultats ont ainsi montré que le vendredi a été associé à la fête ou à la liberté, tandis que pour le lundi, les mots tels que « fatigue » ou « journée chargée » ont été prononcés. Le mardi, mercredi et jeudi sont donc confondus parce que leurs représentations mentales sont moindres et se ressemblent. Ils sont les jours les plus éloignés du week-end, or c’est le repère temporel hebdomadaire. C’est aussi pourquoi on peut se sentir décalé lors d’une semaine dont le lundi est férié, car la représentation de la semaine est différente.

Source – Photo principale : laclassedelaurene.blogspot.com