in ,

Connaissez-vous l’origine de la bière ?

Crédits : STVIOD/Pixabay

La bière est certainement l’alcool le plus universel au monde. Symbole de convivialité, elle se célèbre avec enthousiasme sur tous les continents. Elle n’a en plus rien à envier à la sacro-sainte image du vin en France, pas même son ancienneté car, tenez-vous bien, les premières traces d’une boisson issue de la fermentation de céréales remontent à 12 000 ans avant J.-C. !

Aussi riche en saveur que le vin, elle se déguste avec autant de finesse, on sait apprécier sa robe et relever ses multiples caractéristiques. À l’origine, elle est fabriquée à partir d’ingrédients naturels : « des céréales dans de l’eau chauffée par le Soleil », qui provoque une réaction chimique et par la même, de la bière. Toujours à base d’eau, on joue ensuite sur diverses céréales, entre l’orge, le froment ou l’avoine, selon les types de bière souhaités.

Pendant l’Antiquité, elle est prônée pour ses vertus médicales et nutritives. Le papyrus d’Ebers, traité de médecine datant du 2e millénaire avant J.-C., présente des centaines de remèdes à base de bière. On constate alors que son succès précède l’engouement pour le vin. Elle devient d’ailleurs la boisson préférée des Gaulois, Germains et Celtes. Elle était également produite en grande quantité pour les légions romaines, mais présentée comme la boisson du pauvre.

Elle eut une place de choix depuis ses prémisses. Au 6e siècle, sa fabrication et sa consommation furent autorisées par les abbayes puis c’est au 9e siècle que Charlemagne demanda une fabrication de la bière par des « experts », ayant à coeur de goûter une bière d’exception.

Les techniques autour de sa confection évoluèrent. De l’utilisation de houblon par les moines (qui sonna le début de sa conservation et apporta de l’amertume), à la première fermentation basse en 1842 (avec la découverte du froid industriel) puis, la pasteurisation en 1857. Cela permit de stabiliser le produit et d’y ajouter de la qualité. On y incorpore désormais de multiples saveurs, voire d’autres alcools, tels que de la vodka ou encore, un mélange de vieux rhum — que l’on trouve notamment dans la Black Rum.

C’est en 1950 qu’est apparue la première mise en bouteille industrielle, en 1963, le premier pack de bière et, en 2005, la venue de la bière pression à domicile. La célèbre brasserie hollandaise Amsterdam arriva quant à elle en France en 1995, et diffuse depuis lors ses productions, telles que la Amsterdam Navigator, dans plus de 20 pays ! Elle est aussi à l’origine de la fameuse Maximator, une bière qui reste au cœur des soirées les plus arrosées.

Le saviez-vous ? Depuis 2011, l’ancien président américain Barack Obama brassait sa propre bière à la Maison-Blanche !

Amateurs de bière, on rappelle néanmoins que l’alcool reste à consommer avec modération.

Sources : tendancesbière ; histoirepourtous ;