in

Doit-on vraiment se laver tous les jours?

Crédits : iStock

Le savais-tu ? Parfois par manque de moyens, par conviction écologique ou pour préserver sa peau, de nombreuses personnes ne se lavent pas tous les jours. Selon un sondage BVA publié en 2015, « seulement 57 % des Français passent sous l’eau tous les jours, 24 % un jour sur deux et 11 % un jour sur trois ». Alors, faut-il vraiment se doucher tous les jours pour être propre ? Pas nécessairement ! 

Les dermatologues nous avertissent contre les « excès d’hygiène » et nous conseillent d’adapter la fréquence de nos douches au climat et à l’effort réalisé. Tout serait affaire d’intensité, de qualité du savon, du taux de calcaire dans notre eau et de notre type de peau.

Crédits : Pixabay

Le savon, un des responsables du dessèchement cutané

Selon des études, le savon est le premier responsable des tiraillements de la peau. Faudrait-il alors oublier le savon et ne se rincer qu’à l’eau ? La dermatologue Maud Bezier explique que « le savon décape la peau et altère dans le même temps le film hydrolipidique (présent sur toute la surface de l’épiderme). Sous l’effet de lavages agressifs, la peau fragilisée est sujette au dessèchement, qui peut prendre une forme sévère pour les peaux à tendance sèche ». Cependant, d’après la dermatologue Catherine Ghouti, se laver sans savon n’enlèverait pas davantage le sébum, et ne pas éliminer ce corps gras naturel pourrait même provoquer des lésions cutanées avec le temps. Alors que faire pour maintenir le film hydrolipidique qui nous est si cher ? Selon ces deux dermatologues, l’idéal serait d’utiliser un gel douche sans savon, du savon surgras ou un pain dermatologique. À noter que le savon n’est pas le seul responsable de ces sécheresses, il s’ajoute à une eau trop chaude et à un taux de calcaire élevé.

Se savonner un jour sur deux : la bonne fréquence à adopter

Les 24 % des Français qui se douchent tous les jours auraient alors raison. Se savonner un jour sur deux serait véritablement suffisant pour rester propre et préserver notre épiderme. Toutefois, cela vaut uniquement pour la douche complète : n’oubliez pas de vous laver les mains, les dents, les parties intimes, les aisselles et le visage quotidiennement si vous tenez à rester bien entouré !

Et pour nos cheveux ?

Les cheveux seraient aussi victimes de ces nettoyages trop réguliers. En cas de shampoing quotidien indispensable, faites bien attention d’adapter votre shampoing à votre nature capillaire et qu’il soit bien prévu pour un usage fréquent. Les laver uniquement à l’eau ne suffirait pas à enlever efficacement tous les résidus de kératine, le sébum et les autres débris qui reposent dans nos crinières.

Mais les meilleurs conseils tiennent compte de votre type de cheveux…

Si vos cheveux sont normaux : deux shampoings par semaine seraient suffisant puis, de temps en temps, apportez un soin hydratant pour les rendre plus éclatants !

Si vos cheveux sont secs : les laver une à deux fois par semaine avec un shampoing et un après-shampooing hydratants, à base d’acides gras essentiels.

Si vos cheveux sont crépus : il s’agit du cuir chevelu qui produit le moins de sébum alors, pour combler ce manque, lavez votre chevelure une à deux fois par semaine avec un produit adapté.

Si vos cheveux sont gras : les laver plus régulièrement, l’experte Vanessa Giani conseille de les laver tous les jours mais avec des shampoings à base de plantes ou de zinc pyrithione (un agent antifongique et antibactérien).

Continuons donc de nous laver mais intelligemment (donc tous les deux jours) pour maintenir un taux de production de sébum optimal et un corps bien hydraté !

Sources : LCI ; EstRépublicain ; Doctissimo