in

Les habitants d’un village roumain plantent des pieux dans les morts

Dans un village en Roumanie, Amărăştii de Sus, une tradition ancestrale consiste à re-tuer les morts que les habitants pensent s’être transformés en « moroi » (des revenants). En effet, par peur qu’ils reviennent les hanter, ils plantent un pieu dans le coeur ou dans le ventre de tous les morts du village, parce qu’ainsi ils « ne sortent pas de leurs tombes ».

Si le coeur n’a pas reçu de pieu et si le mort devient un « moroi », il reviendrait hanter ses proches, voler le lait des vaches ou même faire grêler. Il pourrait même entraîner sa famille avec lui ou, si un membre de celle-ci l’entend l’appeler, il pourrait perdre la voix. Au bout de 40 jours sans signe de présence, le mort est bel et bien parti. [Source]

Les habitants d’un village roumain plantent des pieux dans les morts
noté 5 - 1 vote