Le hamburger n’est pas né en Amérique !


Capture d’écran 2015-11-14 à 02.02.22

Le hamburger n’aurait rien d’américain! Ce sandwich rondouillard bien garni nous viendrait en effet tout droit d’Allemagne, et plus particulièrement de la ville de Hambourg… Retour en cuisine : 

Ce plat typique de la restauration rapide, emblème de la cuisine américaine nous aurait-il caché son identité ? Composé de deux petits pains briochés de forme ronde garnis de viande de bœuf hachée, de fromage, de crudités et de condiments, la recette du hamburger aurait été importée aux États-Unis par des immigrés allemands vers la fin du 18e siècle.

Il s’agissait à l’origine du plat unique servi sur les lignes de la Hapag, compagnie maritime reliant Hambourg aux États-Unis, consistant à mélanger un steak de bœuf salé avec des oignons et de chapelure, parfois fumé, pour pouvoir être conservé durant la traversée en bateau. Le mot « hamburger » fait tout simplement référence à la ville où il est né, traduction allemande de « Hambourgeois », personne habitant la ville de Hambourg. Sur le même modèle, beaucoup de spécialités allemandes portent le nom de ses habitants : le Berliner est un beignet fourré, et le Frankfurter, un hot-dog. Une belle coïncidence donc, qu’apparaisse le mot « ham » (viande en anglais) dans le nom allemand ham-burger... C’est avec le premier restaurant McDonald’s, né aux États-Unis sous l’impulsion des frères Richard et Maurice McDonald en 1937, que la renommée du hamburger (parfois transformé en cheeseburger par erreur de langage) deviendra mondiale. (Source)



Le hamburger n’est pas né en Amérique !

log in

reset password

Back to
log in