in

La pétanque pourrait devenir une discipline olympique en 2024

On a tous en tête l’image stéréotypée de la pétanque à Marseille : le verre de Pastis, le soleil, les hommes en marcel, l’accent de Provence. La pétanque est un élément constitutif de l’identité marseillaise et de la Provence en général, à ce propos, il semble qu’elle pourrait devenir un sport olympique pour les JO d’été de 2024.

C’est fin 2015 que les « sports de boule » ont lancé à Monaco une campagne afin que la pétanque soit présente aux Jeux Olympiques d’été de 2024. Le Prince Albert de Monaco est le président d’honneur de la Confédération Mondiale des Sports de Boule (CMSB), ce qui explique cette cérémonie dans la Principauté de Monaco.

La CMSB a trouvé un slogan : «Un même sport, plusieurs disciplines, une seule candidature» : tout en sachant que ce sport compte 200 millions de pratiquants dans le monde, donc autant d’athlètes potentiels. Une campagne publicitaire, des appels à des sociétés de communication, des liens forts avec les fédérations : le but est de faire pression sur le CIO afin que les sports boulistiques soient présents aux Jeux Olympiques.

C’est lors d’un vote en septembre 2017 que sera décidé si oui ou non les sports de boule seront intégrés dans le prochain programme des JO. Au pire et si le sport n’est finalement pas choisi par le CIO, le CMSB va demander la possibilité de faire des démonstrations attrayantes afin d’attirer au maximum le public lors des prochains Jeux.

Il semble clair que l’exposition médiatique entraînée par une compétition telle que celle-ci est importante et intéressante pour des sports peu souvent médiatisés. Cela peut leur permet de faire connaître une pratique, d’avoir de nouveaux adhérents dans les clubs, de mettre en place de nouveaux centres et donc d’augmenter les moyens.

Les bénéfices de ce genre de manifestations sont énormes en terme de visibilité et de retombées financières, c’est la raison pour laquelle des personnalités connues soutiennent cette initiative : Jean-Pierre Foucault, Patrick Poivre d’Arvor, Nikoas Aliagas entre autres, se sont déplacés pour soutenir ce projet.

Réponse : en septembre 2017 !

Wikipédia
Wikipédia

Sources : Pourquois, Le Parisien, 20 Minutes, educnaute-infos