L’auteur des Voyages de Gulliver a imaginé les lunes martiennes avant leur découverte


les-voyages-de-gulliver-gulliver-s-travel-23-02-2011-25-12-2010-2-g

Dans Les Voyages de Gulliver, Jonathan Swift décrivait les lunes de Mars : « Ils [les astronomes de Laputia] ont aussi découvert deux étoiles plus petites, ou des satellites, qui tournent autour de Mars, dont la plus proche est à une distance du centre de la primaire à exactement 3 fois son diamètre, et la plus éloignée 5 : la première tourne dans l’espace en 10 heures, et la dernière en 21 heures 30 ».

Le livre a été publié en 1726 et Phobos et Deimos, les deux lunes de Mars, ont été découvertes en 1877, par Asaph Hall. Leurs données étaient quasiment similaires à celles que Jonathan Swift avait imaginé. Phobos met 7,7 heures pour tourner autour de Mars tandis que Deimos en met 30,3 : l’auteur avait imaginé que les deux lunes mettaient respectivement 10 et 21,5. L’orbite de Phobos mesure 1,4 fois le diamètre de Mars et celui de Deimos 3,5 : Swift avait parlé de 3 et de 5. Coïncidence ou voyance ? [Source]



L’auteur des Voyages de Gulliver a imaginé les lunes martiennes avant leur découverte

log in

reset password

Back to
log in