in ,

Pourquoi le bébé doit-il pleurer à sa naissance ?

Après neuf mois passés dans un environnement pour le moins confiné, le nouveau-né s’impatiente. Mais pourquoi sa sortie tant attendue doit-elle, déjà, s’accompagner de pleurs ?

Non, ce cri puissant lâché sans retenue n’est pas une manifestation de son mécontentement devant ses parents démunis… Évoluant dans un environnement aquatique pendant toute la durée de la gestation, le nouveau-né n’a jamais connu la sensation de remplir ses poumons avec de l’air frais ! Ceux-ci sont encore repliés sur eux-mêmes, à la manière d’un sac en plastique. Le premier cri correspondrait donc à un brusque appel d’air pour déplier les alvéoles pulmonaires. Si ces premiers pleurs sont relativement stridents, c’est qu’une inspiration vigoureuse associée à une entrée d’air bien supérieure à celle d’une respiration habituelle est nécessaire à Bébé pour ouvrir ces alvéoles. Ainsi apparaissent les fonctions respiratoires et cardiaques. Cardiaques, car le circuit du courant sanguin du nourrisson se transforme, la circulation placentaire cesse et le trou qui faisait communiquer les deux oreillettes du cœur, se ferme. Le sang va alors être éjecté dans les poumons pour se charger d’oxygène et évacuer le gaz carbonique. Comme quoi, les pleurs sont aussi, parfois, signes de bon augure ! (Source)

Pourquoi le bébé doit-il pleurer à sa naissance ?
noté 5 - 1 vote