in

Pourquoi les Anglais roulent-ils à gauche?

Crédits : Pixabay

Si l’opportunité d’un voyage en Angleterre, ou dans l’une de ses anciennes colonies, s’est présentée à vous, cela ne vous a certainement pas échappé : les Anglais ne roulent pas à droite comme la plupart des citoyens du monde, mais bel et bien à gauche. Une lubie anglaise ? Pourquoi cette différence ? D’où vient-elle ?

Deux explications sont apportées par l’Histoire. La première nous invite à retourner au Moyen-âge. À cette époque, les Français, comme les Anglais, marchent à gauche de la route. Puisque la majorité des individus est droitière, lors d’un combat à l’épée, il est de mise de la saisir de la main droite et d’attaquer par le flanc gauche. Quelques siècles plus tard, pour provoquer l’effet de surprise, Napoléon Bonaparte attaqua en sens inverse, soit par la droite. Fort de cette stratégie victorieuse, l’empereur décida d’en faire le sens de circulation des routes nationales. Alors maître de l’Europe (sauf de l’Angleterre), il choisit de l’imposer à tous les pays colonisés par son Empire.

La seconde explication est associée à un changement des habitudes de transport à la fin du 18e siècle (la circulation n’était d’ailleurs pas encore réglementée à cette époque), lorsqu’un chariot américain appelé le Conestoga arriva de Pennsylvanie en Europe. Tiré par six ou huit chevaux, le cocher, privé de siège, doit s’asseoir sur le dernier d’entre eux. Afin d’atteindre plus aisément les chevaux avec son fouet, il décide de choisir le cheval de gauche. Alors, pour se croiser plus facilement, il devint plus simple de rouler à droite de la route. En 1792, la Pennsylvanie officialise la conduite à droite, un modèle qui fut rapidement adopté par une large partie du globe, sauf en Angleterre, où les Anglais décidèrent de conserver un modèle simplifié à deux chevaux avec une assise pour le cocher, placée à droite.

Finalement, arrêtons de pester contre les Anglais, ce sont bien les Français qui ont décidé de se différencier. Aujourd’hui, seulement 61 pays — sur les quelques 200 que compte notre planète — roulent à gauche. Les Britanniques demeurent inflexibles, sauf peut-être pour une de leur rue. En effet, exception à la règle, il existe une rue où l’on roule à droite, en plein cœur de Londres. Il s’agit d’une rue privée, nommée Savoy Court, menant au mythique Savoy Hotel. Cette pratique provient d’une habitude des véhicules dans cette rue pour permettre aux taxis de déposer leurs clients du bon côté devant leur établissement, évitant aux conducteurs de descendre pour ouvrir la porte du véhicule. Une loi pour cette particularité a d’ailleurs été adoptée au Parlement en 1902. 

Sources : Lepoint ; AutoMoto ; PleineVie