in

Pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs avec l’âge?

Crédits : Pixabay

Il est un phénomène inévitable, atteignant néanmoins plus rapidement certaines personnes que d’autres, la « canitie » — autrement dit, le blanchiment des cheveux qui survient en vieillissant. Mais pourquoi cela se produit-il ?

Pouvant survenir dès l’adolescence, mais le plus souvent démarrant à la trentaine, des cheveux blancs surviennent, jusqu’à recouvrir l’intégralité de la chevelure. La science nous apprend que la couleur des cheveux est due à la présence de mélanosomes fabriqués par des mélanocytes situés au fond du bulbe pilaire. Elle évoluerait en fonction des cycles.

Une évolution en fonction des cycles

La pousse des cheveux est effectivement régie par des cycles. D’une durée variable en fonction du sexe — de quatre à sept ans pour les femmes, de deux à quatre ans pour les hommes — chaque cycle ferait perdre en efficacité ces mélanocytes responsables de la pigmentation capillaire. En 2005, des scientifiques de l’Université d’Harvard ont confirmé cette théorie : « les cellules souches défaillantes ne produiraient plus le nombre adéquat de mélanocytes pour maintenir la couleur ». Mais le blanchiment ne serait pas seulement dû à ces cycles.

Du peroxyde d’hydrogène dans le cuir chevelu

Une autre étude de chercheurs britanniques, publiée en 2009, a révélé la présence de peroxyde d’hydrogène dans le cuir chevelu, une substance éclaircissante produite par les follicules pileux. Pendant les 30 premières années de nos vies, cette substance serait détruite par une enzyme, la catalase, qui perdrait de son efficacité avec le temps.

Une prédisposition génétique

Des scientifiques de l’University College of London ont également mis en évidence une certaine prédisposition génétique à ce blanchiment. Les phénomènes que nous avons relevés plus haut seraient amplifiés par les gènes. Kaustubh Adhikari, un des chercheurs de l’étude, a expliqué avoir trouvé un allèle — « variant d’un gène qui détermine souvent l’apparition de caractères héréditaires différents » qui prédispose à la dépigmentation du cheveu. Il ajoute que l’âge moyen d’apparition des cheveux blancs se situe vers 35 ans pour les Caucasiens, autour de 40 ans pour les Asiatiques et plus tard encore, vers 45 ans pour les Africains.

Une amplification par le stress

Mais l’on a également constaté qu’une personne anxieuse développerait des cheveux blancs plus rapidement qu’une autre, d’où l’expression « se faire des cheveux blancs ». Les scientifiques le confirment d’ailleurs, le stress accélère le processus de dégradation des mélanocytes, ils parlent de « stress oxydant ».
C’est finalement une combinaison de ces phénomènes qui provoquerait la dépigmentation de nos cheveux, plus ou moins rapide si l’on est génétiquement prédisposé à en avoir de bonne heure, ou même d’un naturel particulièrement stressé. Reste qu’il s’agit d’un incontournable, qui est d’ailleurs devenu une tendance mode (oui, oui, la coloration pour du 100 % blanc) !

Sources : Marieclaire ; Sciencesetavenir ;