Pourquoi les oiseaux se cachent-ils pour mourir ?


Tyto alba

« Les oiseaux se cachent pour mourir » n’est pas seulement le titre d’un roman de Colleen McCullough, c’est aussi une réalité. 

Bien que les oiseaux soient nombreux, on remarque que peu de cadavres d’oiseaux sont aperçus et/ou trouvés.

Ils sont des dizaines de millions à sillonner le ciel, à s’envoler. Ils ne vivent que quelques années, mais on se rend compte que les cadavres d’oiseaux sont rares. Les rares fois où l’on voit des cadavres d’oiseaux, il s’agit d’oiseaux tués par des chats, un pigeon écrasé en ville, etc. Mais comparativement à leur nombre, peu de cadavres sont présents et visibles.

On peut apporter plusieurs explications à cela. La première et pas des moindres est que les oiseaux meurent sous les crocs de leurs prédateurs. Cette raison expliquerait pourquoi l’on ne trouve pas leurs cadavres.

L’une des autres raisons tout aussi valables, c’est que beaucoup d’animaux blessés se cachent. Le fait de se cacher n’est pas pour mourir, mais de tout faire pour survivre. Les bêtes faibles recherchent un abri, un endroit où se protéger : ils se cachent dans des endroits difficiles d’accès pour ne pas avoir à subir les attaques d’éventuels prédateurs. C’est pourquoi les cadavres de ces oiseaux-là sont eux aussi peu ou pas visibles pour nous.

Ensuite, le corps de ces oiseaux se décompose et finit mangé par les vers.

Autrement dit, les oiseaux se cachent, car ils savent que les prédateurs les guettent plus facilement les sachant faibles. Ils vont se cacher comme pour garder leur dignité et ne pas dévoiler leurs difficultés.

Les oiseaux sont des êtres fascinants quand on se penche sur leur cas : on sait qu’ils ont des spécificités comme les phénomènes de migration chez certaines espèces telles que les hirondelles et leur façon de mourir est tout autant spécifique et nous pousse à nous interroger.

Realme
Realme

Sources : Le Figaroalgermiliana 



Pourquoi les oiseaux se cachent-ils pour mourir ?

log in

reset password

Back to
log in