in

Mais pourquoi parle-t-on de nuit blanche ?

Passer une nuit blanche, ça vous est sûrement déjà arrivé dans votre jeunesse passée ô combien fêtarde ! Mais savez-vous pourquoi qualifier une nuit sans sommeil de la sorte ?

Deux hypothèses se démarquent. La première, la plus logique, serait plutôt d’ordre scientifique : tous les spécialistes affirment que l’obscurité facilite le sommeil, tandis que la lumière blanche entraînerait une gêne et des difficultés à s’endormir. La seconde théorie serait elle « fraîchement » débarquée du Moyen-Age : à l’époque, les chevaliers devaient revêtir une tenue blanche la veille de leur adoubement et il leur était interdit de dormir la nuit précédent le sacre, devant se consacrer à honorer Dieu par leurs prières. (Source)

9-chevalier-teutonique-xiv-2610328

Mais pourquoi parle-t-on de nuit blanche ?
noté 5 - 1 vote