in

Qu’est-ce que la spasmophilie ?

Il est compliqué de définir la spasmophilie, car cela recouvre plusieurs symptômes. Il s’agit là d’un terme controversé, car c’est une maladie qui n’est pas reconnue par les classifications médicales. Les chercheurs ne sont pas arrivés à se mettre d’accord sur ces questions, car les symptômes liés à cette maladie sont nombreux, d’où la difficulté d’appréhender clairement cette maladie.

Ce terme n’est pas identifié dans les classifications médicales, mais elle présente trois symptômes principaux : fatigue, neurodystonie (comme les troubles d’hyperémotivité, mal de vivre, etc.) et angoisse.

Le terme spasmophilie est largement employé par le grand public pour désigner des crises d’angoisse qui mêlent des difficultés respiratoires (hyperventilation notamment) et tétanie musculaire. Ce sont les mêmes symptômes que l’on peut retrouver dans le cadre de crise de panique.

Quoi qu’il en soit, le terme de « spasmophilie » reste flou, d’autant plus qu’il n’y a pas énormément de documentation scientifique en lien avec cela.

Les crises d’angoisse surviennent le plus souvent chez les personnes âgées de 15 à 45 ans et les femmes sont plus touchées que les hommes. De plus, ces personnes sujettes à des crises d’angoisse le sont plus dans les pays développés.

On a du mal à les définir clairement causes de l’angoisse, mais il semble qu’un cercle vicieux se mettent en place. À partir du moment où une montée d’anxiété apparaît, on se rend compte qu’une hyperventilation déclenche une montée de stress et que cette montée de stress accroît l’angoisse et la peur, etc.

Voilà pourquoi, on peut conseiller à nos lecteurs de prendre du magnésium, car cette molécule aide à lutter contre le stress.

N’hésitez surtout pas à consulter votre médecin traitant en cas de problème, seul ce dernier pourra vous guider pour vous faire guérir.

Wikipédia
Wikipédia

Sources : passeportsanteallodocteurs