in ,

La réincarnation interdite sans l’autorisation du gouvernement chinois

On ne plaisante pas avec la réincarnation. Le régime communiste chinois a voté une loi en 2007 visant à contrôler les réincarnations des moines bouddhistes…

Depuis le vote de cette loi, les lamas, enseignants de la religion bouddhiste, ainsi que tous les moines tibétains qui souhaiteraient se réincarner devront au préalable demander l’autorisation au gouvernement chinois. Cette mesure quelque peu déroutante aurait été prise dans le but « d’assurer la validité de toute réincarnation de bouddha tibétain vivant et en institutionnaliser la gestion », explique l’agence officielle Chine Nouvelle. La réincarnation du Dalaï-Lama, elle, a été déclarée illégale… (Source 1) (Source 2)