in

La simulation de noyade : une méthode de torture non reconnue jusqu’à récemment

Le waterboarding est une technique de torture reconnue en tant que telle par les États-Unis seulement depuis 2009. Elle consiste à allonger le prisonnier sur une planche légèrement inclinée, la tête vers le bas, de lui poser un tissu sur la tête et de lui verser de l’eau dessus. La respiration devenant très difficile, le prisonnier suffoque et panique, le corps pensant qu’il va être noyé, même si les poumons ne peuvent pas se remplir d’eau.

La CIA reconnait aujourd’hui avoir eu recours à cette technique de torture après les attentats du 11 septembre 2001 pour obtenir des informations sur Al Qaïda. Depuis, Barack Obama a décidé d’interdire cette pratique. Certains otages de l’État Islamique ont également été torturés par waterboarding. [Source1] [Source2]

La simulation de noyade : une méthode de torture non reconnue jusqu’à récemment
noté 5 - 1 vote