in

Un immense océan se cache sous la glace de Ganymède, la plus grosse lune de Jupiter

Selon des observations faites au télescope spatial Hubble, un océan plus vaste que tous ceux de la Terre réunis se logerait sous l’épaisse croûte glacée de Ganymède, la plus grosse lune de Jupiter.

« Un océan profond sous la croûte glacée de Ganymède ouvre encore plus de possibilités exaltantes quant à l’existence de la vie au-delà de la Terre », se réjouit John Grunsfeld, responsable de la recherche scientifique de la Nasa, dans un communiqué publié jeudi.

On soupçonnait son existence depuis les années 70, aujourd’hui, plus de doute possible ; d’après les données recueillies par Hubble, un gigantesque océan d’une profondeur de cent kilomètres, dix fois plus que ceux de la Terre, serait bel et bien enterré sous une croûte de 150 kilomètres formée pour l’essentiel de glace.

Ces nouvelles observations de Hubble ont permis de détecter et d’étudier des aurores boréales au niveau des régions polaires de Ganymède, provoquées et influencées par le champ magnétique de Jupiter, dont elle est proche. En effet, chaque fois que le champ magnétique de Jupiter change, les aurores boréales sur Ganymède changent également. C’est donc en observant ce mouvement des aurores boréales que les scientifiques ont pu déterminer l’existence d’un vaste océan d’eau salée sous la croûte, celui-ci affectant le champ magnétique de Ganymède. L’eau salée étant conductrice d’électricité, le mouvement de l’océan influence le champ magnétique.

Ganymède s’associe donc à Europe et Encelade dans la liste des « lunes » qui pourraient abriter la vie. En effet, l’existence d’un océan liquide sous une couche de glace a déjà été confirmée sur Europe, une autre lune de Jupiter. Dans un autre article, nous vous annoncions également une activité hydrothermale sur Encelade, une lune de Saturne, ouvrant ainsi la possibilité d’une vie « extraterrestre ».

Source : NASA

– Illustration artistique : NASA/ESA