in ,

Quelles alternatives au plastique ?

Crédits : Pixabay/EKM-Mittelsachsen

Nous observons de plus en plus une prise de conscience écologique. L’être humain est effectivement la cause d’une nette dégradation de l’environnement. Le dérèglement climatique, la montée des eaux et la disparition d’espèces vivantes sont des signaux d’alerte qui doivent nous pousser à agir au plus vite. L’utilisation régulière du plastique n’est d’ailleurs pas étrangère à tous ces phénomènes. C’est une matière certes pratique, mais qui n’est pas sans conséquences environnementales. Quelles alternatives au plastique, vous demandez-vous ? Nous répondons à cette question dans cet article.

Pourquoi le plastique est-il dangereux ?

La présence de plastique dans les forêts, les champs et les océans n’est pas négligeable. On compte d’ailleurs des centaines, voire des milliers d’années avant que le plastique ne se dégrade complètement.

Ainsi, on parle même aujourd’hui d’un septième continent, qui désigne une masse gigantesque de déchets plastiques flottant au nord-est de l’océan Pacifique. Alors que ces intrus voguent inlassablement sur les flots, ils emportent avec eux la vie de nombreux animaux marins. En effet, ces derniers meurent suite à l’ingestion de sacs ou d’autres déchets plastiques, qu’ils prennent souvent pour des proies. Pour les grands animaux marins, il est devenu presque inévitable pour eux d’absorber des déchets.

Il a récemment été démontré que les microplastiques, de microscopiques morceaux de ce matériau meurtrier, sont ingérés par des petits animaux que nous mangeons. Les conséquences du plastique, alors présent dans notre corps, sont très néfastes pour notre organisme.

De nos jours, certains doutes persistent quant aux emballages alimentaires en plastique, ou encore concernant les bouteilles en plastique. En effet, certains éléments chimiques que l’on rajoute à ces empaquetages, tel que le bisphénol A (BPA) par exemple, auraient une incidence sur le fonctionnement hormonal du corps humain.

L’utilisation du plastique au quotidien est devenue quasi systématique. Cependant il existe des gestes simples permettant de limiter l’emploi de cette matière.

Les alternatives au plastique ou comment modifier nos habitudes de consommation

La loi prévoit l’interdiction des plastiques à usage unique, tels que les gobelets, les pailles ou les couverts. D’ici à l’application et à la standardisation de cette règle, voici quelques petites astuces que vous pouvez appliquer au quotidien, ainsi que des exemples d’alternatives au plastique.

danger plastique alternatives
Crédits : PxHere

Être attentif durant ses courses au supermarché

Lorsque vous faites vos courses, soyez attentifs à la manière dont sont emballés les produits. Il vaut mieux privilégier les matériaux aisément recyclables, comme le carton ou le verre. Tournez-vous également vers les aliments peu ou pas du tout emballés, qui permettront de limiter vos déchets plastiques individuels. Enfin, pensez à utiliser des sacs en tissu pour le transport de vos fruits et légumes frais, plutôt que d’utiliser les sachets plastiques du supermarché.

Le mieux reste sans doute de faire vos courses dans des enseignes vendant des écoproduits.

Opter pour le fait-maison et les matériaux réutilisables

Si vous êtes adepte du handmade, tentez de fabriquer vos emballages alimentaires vous-mêmes, grâce à la cire d’abeille. Cette dernière permet de conserver les aliments sans danger et sans utiliser de plastique. De plus, ces emballages sont réutilisables.

Concernant les produits de beauté, il est également recommandé de les concevoir chez soi. En effet, vous pourrez adapter les produits en fonction de vos besoins et n’utiliser que des matériaux écologiques pour leur conservation.

Si vous manquez de temps (ou de motivation) pour bricoler, rendez-vous dans des boutiques spécialisées en écoproduits. Vous y trouverez du shampooing ou du dentifrice solides.

Participer à des randonnées éco-citoyennes

Partir en randonnée est l’occasion idéale de faire un geste pour la planète. Seul ou en groupe, vous pourrez nettoyer l’environnement des déchets laissés à l’abandon dans la nature. D’autres gestes écoresponsables sont à votre portée si vous êtes souvent en extérieur.

Protéger sa santé et la planète est à la portée de tout le monde. Les petits actes de chacun ont un impact important sur le long terme. En attendant, la science tente de trouver des alternatives au plastique, par exemple grâce aux calamars. C’est souvent à travers la nature  que nous puisons notre inspiration…

Vous aimerez aussi :

Comment se forment les trous dans la couche d’ozone ?

Comment les présidents américains républicains ont-ils fini par être pro-environnement ?

Quels sont les liens entre la pollution et l’autisme (TSA) ?