in ,

Comment faire des économies face à la hausse des prix alimentaires ?

Crédits : iStock

Les coûts de nombreux produits alimentaires (beurre, farine, pâtes, café…) ne cessent de s’envoler depuis plusieurs mois. Une enquête a été menée auprès de 13 000 foyers français par le leader mondial des études de marché, Kantar, qui concerne les solutions adoptées par les Français dans le but de faire face à la hausse des prix alimentaires. Découvrez donc leurs cinq astuces pour faire face à l’inflation des prix alimentaires afin de faire le maximum d’économies.

1) Réduire le gaspillage alimentaire

46% des personnes sondées expliquent faire en sorte de réduire le gaspillage alimentaire afin de lutter contre l’accroissement des prix. Pour cela, il est notamment possible lorsque vous vous rendez au restaurant de demander un doggy bag afin de ramener chez vous une partie du plat que vous n’avez pas consommé. Un phénomène qui est d’ailleurs obligatoire dans les restaurants depuis 2021.

2) Faire ses courses dans le supermarché le moins cher

35% des personnes interrogées ont l’intention d’effectuer leurs courses dans les supermarchés et hypermarchés les moins chers. Parmi eux, on peut citer Leclerc, Lidl, Aldi, Carrefour, ITM et bien d’autres.

Vous pouvez également vous tourner vers les produits en vrac, généralement moins coûteux. Enfin, les produits qui affichent une date de consommation courte peuvent également représenter une alternative intéressante en termes de prix. De nombreux supermarchés proposent en effet des rayons dotés de ces derniers.

3) Privilégier le fait maison

Pour 44% des Français, se tourner vers le fait maison reste une option pour lutter contre l’inflation des produits alimentaires. Préparer ses plats soi-même, c’est économiser plus ! Kantar précise que plusieurs français avaient déjà choisi cette option pendant la crise de 2008.

De nombreuses personnes sont également conquises par le principe du «batch cooking» : il s’agit de préparer ses plats en avance pour toute la semaine. Une façon d’éviter les plats à emporter, qui peuvent être à la fois sans surprises et plus chers. Ils décident également de ne pas trop manger au restaurant et de ne pas acheter les plats tout fait des supermarchés.

Crédits : Pixabay / StockSnap

4) Acheter en promotion

Le sondage montre que 38% des foyers français comptent profiter des promotions affichées en magasin. Une habitude qui risque de rendre le fait de faire les courses un peu plus long, mais qui a surtout tendance à alléger l’addition !

Faire ses courses en achetant local est également une bonne alternative. En effet, même en hiver, il existe encore des aliments frais et de saison moins chers qui se trouvent dans les étalages, tels que les carottes ou les pommes de terre.

Pour acheter en promotions, vous pouvez aller sur Promoaccro.fr.

5) Faire une liste précise avant de faire ses courses

Plein de bonne volonté, 36% des consommateurs pensent dresser une liste des provisions avant de faire leurs courses au supermarché. Ils espèrent de cette façon acheter uniquement l’essentiel.

Une fois sur place, il est également intéressant de comparer le prix au kilo entre différents produits. Il existe en effet parfois d’énormes économies à réaliser !

Avec toutes ces astuces efficaces, il y a vraiment de quoi faire de bonnes affaires !

5/5 - (1 vote)