in

Qu’est-ce que le bruxisme ? Ce phénomène des dents qui grincent

Crédits : Pixabay

Le bruxisme désigne le grincement des dents à vide (sans nourriture entre elles). Cela crée un bruit caractéristique, et les conséquences ne sont pas graves tant que cela reste occasionnel. En revanche, si cela s’avère plus fréquent, il vaut mieux envisager de prendre des mesures.

Quels sont les risques liés au bruxisme ?

Dents usées ? Douleurs à la mâchoire au réveil ? C’est que vous devez probablement souffrir de bruxisme. C’est une pathologie souvent liée au stress et qui entraîne un travail de la mâchoire la nuit, mais aussi parois le jour.

Le bruxisme peut aussi bien concerner les enfants que les adultes. En effet, nous sommes tous sensibles au stress. Ce problème de dents qui grincent la nuit concerne en réalité 80 % des cas, le reste étant des cas de bruxisme diurne. D’autres cas s’observent aussi bien de jour que de nuit. Une personne atteinte de bruxisme peut frotter ses dents jusqu’à 10 min par nuit en tout et pour tout. Mais ce temps peut être réparti de manière sporadique pendant toute la durée de sommeil.

On distingue plusieurs genres de bruxisme. Tout d’abord, quand une personne exerce une pression sans frottements, on parle de bruxisme “centré”. Si les pressions de la mâchoire sont suivies de grincements de dents, on parle de bruxisme “excentré”.

dents bouche
Crédits : Pexels/rawpixel.com

Comment savoir si l’on est atteint de bruxisme ?

Comme indiqué plus haut, on peut s’en rendre compte par une fatigue musculaire de la mâchoire au réveil, des maux de tête, des craquements de mâchoire ou bien une certaine sensibilité dentaire.

Si cela n’est pas traité, l’usure des dents peut être très forte et cela aura pour conséquence de les rendre très friables (car moins d’émail) avec un risque accru de fracture des dents.

Le souci du bruxisme nocturne est qu’il n’est pas forcément diagnostiqué par le patient, ce qui peut entraîner du retard dans la prise en charge. Il faut alors avoir recours à des gouttières pour protéger les dents. L’utilisation d’anxiolytiques pour calmer les patients est parfois nécessaire étant donné que c’est une maladie liée au stress. On peut aussi avoir recours à une prothèse partielle pour les dents.

 

Actuellement, il n’existe pas de remède pour lutter contre les causes du problème. Mais les solutions proposées vont vous permettre de réduire les effets néfastes.

Si vous êtes vous-même concerné·e par ce problème de dents qui grincent, pensez à une gouttière nocturne pour empêcher le frottement des dents. Vous pouvez aussi demander à votre médecin de vous prescrire des anxiolytiques. Cela peut parfois être la solution. Cependant, la prescription de tels médicaments est à son jugement propre, car ils présentent plusieurs effets secondaires indésirables.

Sources : sante-medecinedoctissimoe-santepassionsante

Vous aimerez aussi :

Quels sont les impacts des jeux vidéos sur le cerveau ?

Combien de temps passons-nous à dormir dans une vie ?

Pourquoi est-il important de faire des pauses pour mieux travailler ?