in

Deux célèbres poètes français sont secrètement tombés amoureux !

Crédits : Google Images, Flickr

Le patrimoine français est composé de nombreux poètes renommés qui ont marqué l’histoire de la littérature. Mais saviez-vous que deux de ces célèbres artistes ont partagé une romance aussi passionnée que scandaleuse ? 

Deux artistes, une passion

C’est à l’été 1871 qu’Arthur Rimbaud, alors âgé de seulement 17 ans, échange pour la première fois avec un de ses contemporains : Paul Verlaine. Le jeune poète aspire à une vie de bohème et souhaite tenter sa chance à Paris. Les deux artistes vont échanger de nombreuses lettres, partageant leur amour pour la poésie.

Si bien que Verlaine va proposer à son correspondant de venir le rejoindre dans sa demeure en région parisienne. Rimbaud accepte et rejoint le poète français dans sa maison familiale, abritant sa femme et son nouveau-né. Peu à peu, Verlaine se détache de sa famille et une dangereuse passion s’installe entre les deux hommes. Leur relation, marquée par la poésie et l’alcool, se transforme en une romance extraconjugale qui fait parler tous les salons parisiens.

poètes rimbaud et verlaine à un salon parisien
Un coin de table, Henri Fantin-Latour, 1872. Crédits : Flickr

La folie de l’amour

Les deux amants vont finir par prendre la fuite, partant pour Bruxelles. Verlaine quitte ainsi scandaleusement son épouse et sa famille, au mépris des convenances. Sa femme ne le laisse pas partir aussi facilement et part à la suite de son mari dans la capitale belge. Elle cherche à le convaincre de rentrer avec elle, et de quitter Rimbaud. Mais celui-ci poursuit son amant dans son voyage et les bons amis repartent vivre ensemble.

Une année passionnée

Pendant un an, les deux poètes vont papillonner à Londres, vivant au frais de Verlaine et de ses économies. Ils écrivent leurs plus beaux vers à travers divers recueils, sonnets et poèmes. Cependant, si leur romance est passion, elle est également violente. Rimbaud, de caractère agressif et souvent en état d’ébriété, s’en prend régulièrement à sa moitié. Le poète aurait d’ailleurs été un trafiquant d’armes. Verlaine, épuisé, finit par le quitter et prend un bateau pour Bruxelles.

pistolet tenu par un homme
Crédits : Pixabay, SkitterPhoto

Le coup de la fin

Mais Verlaine est une nouvelle fois poursuivi par Rimbaud, qui le rejoint à Bruxelles. Leur relation ne fait que se dégrader, de plus en plus violente. Verlaine prévoit même de se suicider, suppliant sa femme de le reprendre et de lui pardonner. Il achète un pistolet et semble prêt à en finir avec sa vie. Le 10 juillet 1873, alors complètement saoul, il est délaissé par Rimbaud, qui annonce le quitter. C’en est trop pour le poète qui, fou de rage, va tirer sur son ex-amant à deux reprises.

L’un des coups le manque et l’autre le blesse au poignet. Paul Verlaine est alors emprisonné et sévèrement jugé, coupable également de son homosexualité. C’est une fin sanglante pour cette idylle. Ils continueront néanmoins à communiquer par lettres, et Rimbaud enverrait un de ses recueils à la cellule de l’artiste, dédicacé “Sans rancune“. Cette romance entre les deux célèbres poètes français a longtemps été taboue, cachée entre autres par la famille de Rimbaud. Celle-ci, à sa mort, essaiera à tout prix d’effacer son homosexualité en censurant toutes ses références dans son œuvre.