in

D’où vient l’expression “passer du coq à l’âne” ?

Passer du coq à l’âne, ou plus exactement sauter du coq à l’âne, est une expression bien imagée, qui n’est peut-être pas celle que vous croyez… 

Non, il ne s’agit pas ici d’une partie de saute-mouton du dos d’un coq à celui d’un âne (épargnons la colonne du pauvre gallinacée) ! L’âne présent dans cette expression populaire n’est pas l’équidé à la réputation têtue que vous vous imaginez, mais en réalité un oiseau. Le mot “asne” désignait en effet en ancien français une cane. Et l’expression originale n’est pas passer du coq à l’âne mais saillir du coq en l’asne… Rien ne semble arrêter le roi de la basse-cour, qui serait tenté de s’accoupler avec ses cousines les canes… Passer du coq à l’âne signifierait donc changer de conversation inopinément, passer d’une conversation à une autre sans que celle-ci n’ait un lien direct avec la première, revêtant ici le sens cocasse de se tromper de partenaire…  (Source)

D’où vient l’expression “passer du coq à l’âne” ?
noté 5 - 1 vote