in

Le gouvernement britannique voulait mettre fin à la 2nde Guerre Mondiale en féminisant Hitler

James Bond n’a qu’à bien se tenir, ses compatriotes-espions auraient trouvé la parade pour neutraliser Hitler à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Pas avec des armes ni avec des bombes, mais avec des hormones féminines…

Les Anglais ont toujours eu le sens de la délicatesse… Adieu les chars de guerre blindés, bonjour les œstrogènes ! En 2011, le professeur Brian Ford révélait dans son ouvrage “Secret Weapons : Technology, Science And The Race To Win World War II” les plans pour le moins extravagants envisagés par le gouvernement britannique pour mettre fin à une seconde guerre mondiale qui semblait s’éterniser. Ce complot “hormonal” laisse plutôt perplexe…

Des espions britanniques infiltrés, assez proches du führer pour pouvoir accéder à sa nourriture, avaient comme plan de saupoudrer son repas quotidien d’hormones féminines étant censées lui adoucir ses mœurs agressives… Selon le professeur Ford, le gouvernement britannique aurait envisagé ce projet très sérieusement, et des espions déjà sur place étaient prêts à le mettre en œuvre. (Source)

Le gouvernement britannique voulait mettre fin à la 2nde Guerre Mondiale en féminisant Hitler
noté 5 - 2 votes