in

Pourquoi l’hymne anglais s’appelle-t-il God Save the Queen ?

L’hymne national qui fait aujourd’hui la fierté du peuple anglo-saxon aurait des origines bien françaises. Ce cantique à la reine d’Angleterre cacherait une drôle de vérité, qui attristerait plus d’un Britannique s’il savait qu’il n’est à l’origine, que très peu anglais...

Versailles, 1686. Louis XIV se plaint de vives douleurs au postérieur, que les médecins, après maintes tentatives, n’arrivent pas à calmer. Le diagnostic tombe comme un couperet : le souverain souffre d’une fistule anale. Pour l’équivalent de Dieu sur terre, il y a mieux… Quoi qu’il en soit, après avoir subi des charcutages à répétition au péril de sa vie, le roi parvint enfin à être guéri. C’est la duchesse de Brinon qui aurait décidé de composer une ode pour remercier Dieu d’avoir sauvé Sa Majesté. Le texte avait pour titre « Grand Dieu Sauve le Roi » (autrement dit God Save The King en anglais). Le chant tomba vite dans l’oubli, avec les péripéties du postérieur royal. Mais dans le début des années 1700, un compositeur du nom de Haendel, en visite à la cour royale française, prit connaissance du cantique, et décida de le traduire pour le ramener en Angleterre. Son nom, vous l’aurez peut-être deviné : God Save the King. Quelque temps plus tard, il aurait été transformé en God Save the Queen, en hommage à la Reine Victoria, puis à Elizabeth II. Bien que son origine soit incertaine, vous pourrez toujours taquiner votre voisin britannique… (Source)