in

Certaines personnes n’ont pas d’empreinte digitale

En 2007 une Suissesse rencontre des difficultés à rentrer sur le continent américain. Lorsque les agents de contrôle ont scanné sa main pour s’assurer de son identité, ils n’ont pas trouvé d’empreinte.

C’est ce qu’on appelle l’adermatoglyphie ou « maladie de l’immigration retardée », une modification génétique qui n’a été découverte que relativement récemment. Seules 4 familles dans le monde sont recensées avec cette maladie. [Source]

5/5 - (1 vote)