in

Le tueur du Zodiaque, le serial killer qu’on n’a jamais retrouvé

Crédits : Pixabay, Republica

On connait tous la sanglante histoire de Jack l’Éventreur, le mystérieux serial killer de Londres. Ce dernier a cependant de la compétition en Amérique du Nord : le tueur du Zodiaque. Tout comme lui, on n’a jamais vraiment connu avec certitude l’identité de ce meurtrier qui a épouvanté San Francisco pendant des années.

Terreur à San Francisco

La terreur commence 4 jours avant Noël, le 20 décembre 1968. Durant cette froide nuit d’hiver, un couple d’adolescents de respectivement 16 et 17 ans sont retrouvés dans leur voiture, morts. Isolé, le malheureux duo a été froidement abattu par balle. Ce n’est malheureusement que le début d’une série d’agressions et de meurtres sinistres dans la ville de San Francisco.

Les cadavres d’un nouveau jeune couple sont découverts peu de temps après, abattus également par des tirs. Une des victimes survit miraculeusement et raconte avoir été attaquée par une voiture. Le plus effrayant dans cette histoire est l’absence de motivations ou de motifs envers les victimes. Le tueur semble simplement vouloir s’amuser, voire se faire un nom.

mains en sang
Crédits : Pexels, NEOSiAM

Un tueur arrogant

En tout, on attribue 5 meurtres et 2 agressions au tueur du Zodiaque, mais lui en revendiquera 37. Car en plus de ses meurtres, le serial killer est célèbre pour ses lettres et son arrogance. En effet, peu après les premiers incidents, la police et les grands journaux de presse californiens reçoivent de terribles lettres. Celles-ci, signées par le tueur du Zodiaque d’un rond rempli d’une croix (sorte de cible), revendiquent les meurtres.

Elles décrivent avec un plaisir sordide les méfaits de l’assassin et provoquent directement ceux qui le cherchent. Ces ignobles lettres sont accompagnées de mystérieux codes indéchiffrables, mélangeant morse, latin, grec ancien… Ceux-ci donneraient des indices quant à l’identité du tueur. Le criminel engage ainsi un jeu malsain entre lui et ses chasseurs, se moquant d’eux à travers ses messages qu’ils sont incapables de décrypter.

ombre d'un homme menacante
Crédits : Istock, AlexLinch

Un mystère jamais résolu

Le tueur du Zodiaque envoie son dernier message le 24 avril 1978, dans laquelle il écrit « J’attends qu’un film raconte mon histoire ». Et c’est chose faite, puisque ce personnage inspirera nombre films, documentaires et même des livres. Encore aujourd’hui, on n’est toujours pas certain de l’identité de l’assassin, et les messages n’ont toujours pas été décodés.

La police aurait réussi à établir son portrait robot, mais il n’a jamais été attrapé et n’a donc jamais dû faire face à la justice. Pendant plus d’un siècle, les hypothèses se succèdent et certains vont même se revendiquer comme étant le tueur, mais le tueur du Zodiaque semble vouloir rester un mystère en suspens.