in

Comment les poissons boivent-ils ?

Crédits : Pxhere

Constamment immergés, les poissons vivent dans l’eau. Mais que boit un poisson de mer alors que l’eau est extrêmement salée ? De plus, il existe des dizaines d’espèces (si ce n’est plus) qui sont répertoriées comme étant des « poissons ». Cette diversité complique encore plus les choses comme nous allons le voir. Qu’est-ce qu’une carpe a de commun avec un hippocampe ? Que penser de l’axolotl qui peut sortir de l’eau et devenir un vrai lézard ?

Les poissons boivent bien !

De façon générale, les poissons ont le choix quand ils absorbent de l’eau. Ils peuvent par exemple la rediriger vers leurs ouïes pour respirer. C’est ce qu’ils font le plus souvent, les ouïes étant une partie du poisson qui est gorgée de micro-vaisseaux sanguins. Grâce à ce système, ils peuvent récupérer l’oxygène contenu dans l’eau. Mais les poissons ont aussi généralement le choix d’avaler l’eau et de la diriger vers leur vessie.

poissons sous l eau
Crédits : Pxhere

La différence entre poisson de mer et poisson d’eau douce

Connaissez-vous le phénomène d’osmose ? La définition en science est qu’il s’agit d’un acte de diffusion entre deux liquides par une membrane. Ce qui est dissout passe d’un liquide à l’autre, sans que ceux-ci ne se mélangent.

Ici, nos deux liquides sont l’eau et le sang du poisson, et la membrane est celle de ses ouïes. L’eau de mer est beaucoup plus salée que le sang du poisson, donc le sel passe naturellement de la mer à son sang. Pour éviter de finir complètement desséché, le poisson de mer doit donc boire beaucoup pour pouvoir évacuer. On considère que c’est 10 à 30 ml d’eau par jour par tranche de 100 g.

Par contre, le cas des poissons d’eau douce est différent. En effet, l’eau est beaucoup moins salée – elle est même moins salée que lui. Ainsi, le poisson d’eau douce ne doit pas boire autant qu’un poisson de mer. Sans cela, il finirait par exploser.

Les exceptions à la règle

Quand on pense avoir tout compris, la nature s’amuse à nous soumettre des exceptions. Et même dans ce cas, on en trouve au moins deux : le saumon et le requin. Le premier est un poisson qui vit à la fois en eau douce et en eau salée, selon la période de sa vie. Les scientifiques ont découvert qu’il adoptait son comportement à son milieu de vie.

Le cas du requin est différent, puisque cet animal fait partie de ceux qui n’ont pas de vessie. Le requin a la particularité de « transpirer » son acide urée, évacuant les déchets par cette voie.

Sources : Général Kulture – le Figaro

Vous aimerez aussi :

Les animaux se suicident-ils ?

Pourquoi la France est-elle représentée par un coq ?

À quoi peuvent bien servir les mouches ?

Comment les poissons boivent-ils ?
noté 3.7 - 3 vote[s]