in

Mais d’où vient le hashtag ?

Crédits : Pixabay / irfanahmad

À l’ère du numérique, les moyens de communication changent très rapidement et se doivent d’être pratique d’utilisation. Ces dernières années ont vu l’avènement des réseaux sociaux, et par conséquent de nouveaux modes d’expression. S’il n’était au départ pas destiné à être connu, le hashtag s’est vu largement démocratisé, sans pour autant que l’on sache d’où il vient. Tentons donc de répondre à cette question.

Tout d’abord, petit rappel : il ne faut pas confondre dièse et hashtag ! Plus incliné, le premier s’applique au domaine de la musique et a été utilisé pour créer le second. Après les partitions, ce curieux symbole se retrouve effectivement sur les touches des téléphones dans les années 1960, suite à une enquête réalisée par la Bell Telephone Company. L’entreprise créée par la famille d’Alexander Graham Bell avait demandé aux Américains quels symboles ils aimeraient voir figurer sur les touches des téléphones. Sont donc arrivés en tête l’astérisque et le dièse.

Ce n’est que bien plus tard que le dièse va être utilisé dans le domaine informatique. Néanmoins, les raisons pour lesquelles il s’est retrouvé sur les claviers restent floues. Il y aurait probablement un lien avec l’utilisation du symbole de la livre sterling sur les ordinateurs, situé sur la touche numéro 3 du clavier en Angleterre. Dièse se traduisant par “pound” en anglais, la confusion aurait donc amené à ce résultat. Par ailleurs, saviez-vous qu’une partie du mot hashtag venait du français ? Eh oui, nos amis anglophones n’ont pas le monopole de cette expression ! En vérité, le mot hash est un dérivé du verbe to hash, qui comme vous pouvez le déduire, provient du verbe français hacher. Toutefois en français, hashtag se dit “mot-dièse”, mais reste très peu employé.

Le hashtag est donc d’abord utilisé en 1988 pour regrouper des sujets de conversation similaires sur un réseau de communication nommé Internet Relay Chat (IRC). Mais c’est en 2007 que ce symbole va véritablement être adopté grâce à Chris Messina. Ayant pendant longtemps utilisé IRC, ce spécialiste des réseaux sociaux suggère à Twitter d’utiliser le fameux # pour mieux regrouper et répertorier les mots-clés des publications qui parleraient d’un même thème. Il applique de suite sont idée avec le hashtag #barcamp, dans un tweet qui promeut des ateliers et conférences autour des nouvelles technologies. Le symbole est immédiatement repris, et depuis son succès de faiblit pas, bien au contraire.

Avec la popularité croissante du réseau social, le hashtag est clairement devenu un moyen de communication à part entière, parmi les plus utilisés de cette décennie. Les citoyens du monde entier, qu’ils soient anonymes ou célèbres, en échangent pas moins de 125 millions en une journée ! Et son usage est applicable à l’infini : télévision, politique, marketing, social, etc. Tous les sujets peuvent donner lieu à un déferlement de hashtags. C’est même devenu une arme de pression et de discussion politique et sociale, en témoignent ces exemples : #BringBackOurGirls pour faire pression sur Boko Haram, #BlackLivesMatter en réaction aux violences policières aux États-Unis, #Brexit contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, et bien sûr le récent #MeToo pour dénoncer le harcèlement et les violences faites aux femmes.

Sources : Le FigaroLifewireCopypress

Articles liés : 

15 choses que vous ne saviez pas sur Internet

Pourquoi certains sites internet mettent délibérément du temps à charger ?

Que signifie LOL ?

Mais d’où vient le hashtag ?
noté 5 - 1 vote