in

Pourquoi et comment se protéger des ondes électromagnétiques ?

Crédits : iStock / Zephyr18

Depuis quelques années, on entend de plus en plus parler de l’électrosensibilité, aussi désignée sous le nom de sensibilité électromagnétique. Et si cette affection pourtant rare fait de plus en plus parler d’elle, c’est qu’elle blâme en partie le monde truffé de technologies dans lequel nous vivons. Les personnes électrosensibles et électrohypersensibles doivent souvent redoubler d’ingéniosité pour pouvoir mener ne serait-ce qu’une vie tranquille. Mais comment au juste se manifeste l’électrosensibilité ? Existe-t-il des solutions pour atténuer les effets des ondes au quotidien ? 

Un monde ultra connecté

À moins de vivre totalement coupé du monde, impossible aujourd’hui de se passer de certains objets qui n’existaient même pas encore il y a quelques années. Ordinateurs, tablettes, télévisions, téléphones connectés à Internet et bien d’autres ont littéralement envahi notre vie de tous les jours, au point de devenir essentiels – qu’on le veuille ou non pour certaines tâches.

Mais voilà : nous vivons dans une société où justement, ces évolutions technologiques se font à un rythme impressionnant, nous laissant à peine le temps de nous rendre compte de l’impact – aussi bien positif que négatif – qu’elles peuvent avoir. Si ces outils nous aident dans notre vie de tous les jours, ils ont parfois des effets pervers

Une écrasante majorité de ces technologies nécessitent des infrastructures qui permettent de véhiculer les ondes nécessaires au bon fonctionnement de ce système. Cela se fait par le biais de structures qui nous sont aujourd’hui familières, notamment les antennes relais. Et justement, ce sont ces ondes qui posent problème aux personnes électrohypersensibles.

lit sommeil dormir ordinateur
Crédits : Pexels/Daria Shevtsova

L’électrosensibilité, comment s’en prémunir ?

Cette affection encore mal connue et compliquée à définir peut se révéler par différents signes dont un mal-être généralisé. La perturbation du sommeil, des maux de tête et vertiges, la fatigue chronique, des palpitations ou encore des soucis oculaires peuvent en effet traduire cette maladie qui reste très difficile à identifier et diagnostiquer, les causes étant souvent mal connues.

Les ondes peuvent également se montrer problématiques dans d’autres domaines du quotidien. Si l’on prend un exemple très concret, les étiquettes RFID (électromagnétiques) peuvent parfois causer des interférences dans les magasins et grandes surfaces… Qu’à cela ne tienne, des solutions ont été développées pour y remédier.

Nous pouvons par exemple évoquer le papier peint anti-ondes électromagnétiques, qui se révèle un vrai atout. Au quotidien, de simples gestes comme privilégier le téléphone filaire, éteindre son portable la nuit ou encore regrouper les dispositifs wifi dans un endroit isolé de la maison (ou les enfermer dans une boîte prévue pour stopper les ondes) sont facilement réalisables et permettent de limiter l’impact des ondes sur notre organisme.

Nous pouvons aussi évoquer d’autres astuces, comme privilégier le téléphone et l’ordinateur filaire. Pour les personnes dont le diagnostic d’électrohypersensibilité a été établi, il faut parfois revoir l’organisation et la disposition du logement, en évitant les radio-réveils, les plaques à induction, les fours micro-ondes – même si dans ce cas cela semble logique – ou encore les ampoules basse consommation. 

Certains vêtements spécifiques conçus pour protéger des ondes peuvent aussi se révéler efficaces au quotidien, mais ils représentent un coût assez conséquent. De plus, selon l’ANSES, « l’utilisation d’un accessoire vestimentaire (casquette, bandeau, etc.) réduit faiblement et très localement l’exposition d’une personne aux champs électromagnétiques ». Leur rôle miracle tant vanté par certains sites marchands est donc à relativiser.

montre téléphone smartphone
Crédits : Pexels / rawpixel.com

Prendre du recul sur sa consommation

Du côté de la prévention, éviter au maximum la présence des écrans chez les enfants est également une excellente solution. Addiction aux écrans mauvaise pour les yeux, soucis physiques comme tendinite aux pouces, tensions au niveau du cou et sommeil altéré… Notre corps paie souvent le prix fort du mauvais usage que nous pouvons faire de ces objets. Le principal reste donc de se renseigner sur ces risques afin de pouvoir mieux les prévenir et les éviter. 

Malheureusement, pour les personnes qui souffrent d’une forme assez sévère d’électrohypersensibilité, le quotidien est bien plus compliqué que cela. L’impact des champs électromagnétiques est tel que même avec les précautions évoquées plus haut, la vie quotidienne est très difficile. Ils et elles se voient bien souvent dans la nécessité de changer leur mode de vie, voire de déménager. 

Cette maladie étant encore mal connue, il reste donc encore du temps avant de trouver une solution qui puisse soulager les personnes qui en sont atteintes. Ces dernières années, différentes études ont été réalisées pour en savoir un peu plus sur cette pathologie complexe et peu évidente à cerner. La plupart de ces recherches sont toujours en cours, et devraient apporter plus d’informations sur l’électrosensibilité d’ici quelques années.