in

Que signifient les trois couleurs du drapeau français ?

Crédits : RGY23/Pixabay

Le drapeau officiel de la France se compose de trois bandes de couleurs verticales : le bleu, le blanc et le rouge. Tout comme la symbolique du coq français, le choix de ces couleurs n’est pas anodin ! Le drapeau français est en effet un emblème historique très symbolique. Quelle est la signification des trois couleurs qui le remplissent ? Voici ce que l’on sait.

Au départ ce n’était pas un drapeau

Avant d’être apposées sur un bout de tissu flottant, les couleurs de la France furent matérialisées par une cocarde. Il s’agit d’un insigne circulaire porté sur leur coiffe par des militaires ou des fonctionnaires. Louis XVI en a revêtu une selon les conseils du marquis de La Fayette après la prise de la Bastille.

cocarde france
Disposition des couleurs sur la cocarde républicaine en France. Crédits : Clker-Free-Vector-Images/Pixabay

Les couleurs formaient comme une cible : le bleu au centre, puis le blanc et le rouge excentré. Pour rendre honneur à la famille Bourbon et ainsi apaiser les tensions, La Fayette aurait ajouté la couleur blanche. Quant au bleu et au rouge, ils représentent la ville de Paris.

Un symbole de la République française…

En 1790, les bateaux français sont obligés d’arborer un pavillon rouge, blanc et bleu en bandes verticales. On retrouve alors l’inverse du drapeau néerlandais, qui dispose ses couleurs à l’horizontale. Ce n’est que le 15 février 1794 que le drapeau français devient tel que nous le connaissons : bleu, blanc et rouge en bandes verticales égales. On attribue cet ordre au peintre Jacques-Louis David, fervent défenseur des valeurs républicaines.

Entre 1814 et 1830, c’est le retour de la monarchie. Le drapeau tricolore est donc attribué aux républicains, qui luttent contre le retour de la famille Bourbon au pouvoir. Charles X est contraint de fuir Paris, envahie par les barricades tricolores et les émeutes citoyennes. Le duc Louis-Philippe d’Orléans devient le « roi des Français » en 1830 suite aux Trois Glorieuses.

… contesté plus d’une fois

Mais comme vous le savez, l’Histoire de France est riche en rebondissements ! En 1848, on assiste à la « révolution de février ». Le peuple se soulève contre Louis-Philippe, qui abdique pour laisser sa place à Philippe d’Orléans, son petit-fils.

La Deuxième République est alors proclamée. C’est Alphonse de Lamartine, célèbre poète français, qui est le chef de file du mouvement républicain. Entouré de révolutionnaires parisiens, il défend les couleurs du pavillon français, contre ceux qui désirent un drapeau entièrement rouge : 

« Si vous m’enlevez le drapeau tricolore, sachez-le bien, vous enlevez la moitié de la force extérieure de la France, car l’Europe ne connaît que le drapeau de ses défaites et de nos victoires dans le drapeau de la République et de l’Empire (…). C’est le drapeau de la France, c’est le drapeau de nos armées victorieuses, c’est le drapeau de nos triomphes qu’il faut relever devant l’Europe » – Alphonse de Lamartine (1790-1869), le 25 février 1848.

alphonse de lamartine
Alphonse de Lamartine. Crédits : Wikimedia Commons

C’est ainsi que le drapeau bleu, blanc et rouge est devenu le drapeau officiel de la France, à la fois symbole de la lutte contre la monarchie, de la ville de Paris et des différentes Révolutions françaises. 

Source

Vous aimerez aussi : 

Le drapeau de l’Alaska a été dessiné par un enfant de 13 ans

Pourquoi se fait-on la bise en France ?

Il existe encore des rois en activité en France