in ,

Le silence absolu n’existe pas vraiment…

Rares sont les endroits où l’environnement nous offre un vrai calme. On entend toujours des bruits de machines (voitures, frigos, ordinateurs, etc.). Quant au silence absolu, il n’existe pas sur Terre : lorsqu’il n’y a plus aucun bruit, il reste toujours les sons produits par nos organes et notre cerveau.

En se plaçant dans une chambre anéchoïque, salle obscure qui supprime tous les bruits extérieurs, les oreilles ne transmettent plus aucun son au cerveau. En revanche, le cerveau continue à en transmettre aux oreilles. On peut se mettre alors à percevoir des sifflements aigus, le battement du sang et la respiration de nos poumons. [Source]