in

Une loi italienne protège les chats abandonnés

S’ils le savaient, les chats de nos contrées émigreraient tous à Rome…

La capitale italienne abriterait 300 000 chats abandonnés, nourris par une légion de “dames à chat”. Les félins sembleraient hanter les ruines de la ville en toute impunité, protégés par une loi qui leur accorde le droit de vivre là où ils sont nés. Un refuge pour chats a été aménagé près du lieu où Jules César aurait été assassiné, fournissant soins et nourriture à des milliers d’animaux à pattes de velours. Ce refuge est subventionné par des collectivités locales et grâce aux dons de la SPA anglo-italienne. Chat plane pour eux ! (Source)