in

Le Feng Shui, qu’est-ce que c’est ?

Crédits : Pixabay / PIRO4D

Vous avez sûrement entendu un de vos amis s’émerveiller en entrant dans une grande pièce lumineuse : « ah c’est Feng Shui, ici ! ». Certes, « c’est Feng Shui », mais encore ? Qu’est-ce que cela signifie ? Et, d’où vient ce phénomène qui séduit de plus en plus de Français ces 20 dernières années ?

Le Feng Shui est présenté comme un art ancestral chinois visant à harmoniser les énergies d’un lieu de vie ou de passage. À son apparition, il était réservé à une certaine catégorie sociale (les empereurs) et fut brimé pendant le communisme. En quête de sérénité et de prospérité, ce sont les Américains qui ont redécouvert cette tradition dans les années 1960, à travers les migrants chinois, et qui l’ont répandu allègrement.

D’où vient-il ?

Il semblerait qu’il fut pratiqué pour la toute première fois dans la région de Yangshao (au nord de la Chine), autour des 4 000 ans av. J.-C.. Il aurait été initié par un roi chamane du nom de Fu Hsi. Selon la légende, usant de ses pouvoirs pour détourner l’eau du fleuve des zones habitées, le roi aurait vu une tortue sortir de l’eau. Il aurait alors été fasciné par les motifs atypiques sur la carapace de l’animal : un mélange de points blancs et noirs formant des nombres et disposés en grilles. Lorsqu’il additionna ces chiffres le résultat fut toujours 15, peu importe le sens choisi. Ce fut le début de la légende du carré magique Lo Shu, une des bases fondamentales du Feng Shui.

À noter qu’à l’origine, cet art est nommé le Kwan Yu. Il changea de nom vers l’an 265 pendant la Dynastie Jin. À partir de l’an 618, de nombreuses écoles de Feng Shui virent le jour.

Crédits : iStock

Comment est-ce que cela fonctionne?

Avant toute chose, il faut comprendre les flux d’énergie qui parcourent notre environnement, réaliser qu’ils ont un impact réel sur nous. Vous vous êtes sans doute déjà retrouvés avec une sensation de mal à l’aise, inconfortables dans un lieu ou, au contraire, vous n’aviez plus envie de quitter votre fauteuil ? Il s’agit là de sentiments captés par notre inconscient. Le Feng Shui a vocation à décrypter cette part de notre inconscient ainsi qu’à nous aider à nous entourer de choses propices à notre épanouissement. C’est surtout affaire de bon sens.

Signifiant « vent » et « eau », le Feng Shui s’appuie sur quatre préceptes fondamentaux. Le premier est le fameux Yin et le Yang, inspirant l’équilibre et le perpétuel changement. Le second représente les cinq éléments (le bois, l’eau, le feu, le métal et la terre), les piliers de cet art. Le troisième composant est le Ba Gua. Enfin, le dernier est le Qi (Chi), le souffle vital qui symbolise l’énergie et la force universelle.

Plus concrètement, pour une atmosphère Feng Shui, il est déjà conseillé d’aérer notre intérieur, d’avoir de grandes ouvertures, des pièces éclairées, de ranger notre lieu de vie. Il est également important de ne pas surcharger son espace de meubles. Toujours garder à l’esprit le principe de la libre circulation des énergies. Ne pas hésiter à faire interagir les formes et les couleurs entre elles, à déplacer les meubles. Pour une harmonie entre les individus et leur intérieur.

Sources : lefengshuifacile ; focusmaison ; Huffingtonpost