in ,

5 solutions énergétiques pour une maison plus écologique

© Adobe stock

La réduction de la pollution sur la planète représente un véritable enjeu et ne doit laisser personne indifférent. Les particuliers doivent donc prendre des dispositions pour accompagner les efforts des pouvoirs publics dans ce sens. Cela passe en premier lieu par une adaptation de leurs maisons. Cet article formule des recommandations pour rendre une maison plus verte sans avoir à sacrifier son confort. 

Réaliser un audit énergétique

Avant de se lancer dans la réalisation de travaux de rénovation ou de mise aux normes, il est indispensable de faire réaliser un audit énergétique à son logement. L’audit énergétique s’entend comme un contrôle technique effectué sur la consommation énergétique d’un bien immobilier. Il doit nécessairement être réalisé par un professionnel RGE. Cet état des lieux permet substantiellement d’identifier les atouts et les insuffisances du logement en termes de performance énergétique afin de mettre au point une stratégie idoine.

Adopter les énergies renouvelables

personne en train de poser des panneaux solaires
© Adobe stock

Le soleil, le vent, la géothermie, la biomasse et l’eau demeurent les principales sources d’énergie renouvelable. Ces énergies présentent comme principaux avantages d’être totalement pures, outre le fait qu’elles demeurent gratuites et illimitées. Toutefois, il n’est pas encore possible pour les particuliers d’exploiter convenablement l’ensemble de ces sources d’énergie.

L’énergie solaire

Le soleil demeure la source d’énergie renouvelable la plus accessible. L’énergie solaire est aussi la plus simple à exploiter, notamment par le biais des panneaux solaires. Loin des nombreuses idées reçues qui peuvent décourager les ménages désireux d’adopter cette solution énergétique, l’énergie recueillie par les panneaux solaires peut suffire à couvrir tous les besoins énergétiques d’une habitation, notamment en ce qui concerne l’électricité, l’eau chaude ou encore le chauffage.   

Toutefois, il faudra veiller à se munir d’un équipement suffisamment puissant et de bonne qualité. À titre d’exemple, l’utilisation d’un panneau solaire pour balcon EcoFlow permet d’obtenir des performances énergétiques très élevées. Cet équipement permet notamment d’optimiser le recueillement de l’énergie solaire et de mieux s’en servir. Ainsi, le surplus d’énergie peut être stocké pour être utilisé ultérieurement et peut même être revendu aux fournisseurs d’énergie.

L’énergie géothermique

La géothermie représente pareillement une source d’énergie renouvelable très utilisée en France. Elle est même la plus exploitée en Ile-de-France. La géothermie constitue une énergie obtenue suite à l’exploitation de la chaleur provenant des sous-sols de la Terre. Elle peut donc sembler très complexe à utiliser. Toutefois, l’intervention de professionnels qualifiés peut permettre de mettre au point une installation capable de couvrir une grande partie des besoins en énergie d’une habitation.

L’énergie éolienne

Les avancées dans les domaines de la science et de la technologie permettent pareillement de trouver des modèles d’éoliennes individuelles de plus en plus performants. Néanmoins, les performances énergétiques de ces appareils restent majoritairement insuffisantes pour prendre en charge tous les besoins d’un logement. De plus, l’énergie éolienne représente une forme d’énergie ne pouvant être convenablement utilisée que dans certaines régions où il vente beaucoup. Quoi qu’il en soit, les particuliers peuvent s’en servir pour bénéficier d’un bon complément énergétique en couplant l’énergie des éoliennes à celle d’autres dispositifs de production.  

Améliorer l’isolation de l’habitation

personne en train de faire l'isolation d'un toit
© Adobe stock

L’isolation représente véritablement le nerf de la guerre. Une bonne isolation thermique permet de réduire considérablement les dépenses énergétiques d’une habitation. Aussi bien le toit, les murs, les planchers que les fenêtres constituent des parties de la maison où il faudra réaliser des travaux.

La toiture reste le principal lieu où doivent se focaliser les travaux d’isolation. En moyenne, environ 25 à 30 % des pertes énergétiques d’une maison sont liées à la dégradation ou à la mauvaise qualité de sa toiture. En second lieu, l’on retrouve les murs de la maison responsables de plus de 25 % des pertes énergétiques des habitations. Suivent enfin les fenêtres et les planchers bas par lesquels s’échappent respectivement 15 % et 10 % de la chaleur produite dans une maison. Il faudra donc, pour rendre sa maison moins énergivore, effectuer des travaux à chacun de ces endroits clés. Toutefois, ces données peuvent varier d’un domicile à un autre. C’est aussi là tout l’intérêt de faire réaliser l’audit énergétique. Cela permet de savoir concrètement où et comment effectuer les travaux.

Quoi qu’il en soit, l’ensemble des travaux doit être réalisé avec du matériel écologique. Les ménages disposent à cet effet d’une large palette de choix. Ainsi, ils peuvent utiliser des isolants comme le chanvre, les fibres de bois, la laine de mouton, ou encore la ouate de cellulose, réputés pour leur polyvalence et leurs performances. Par ailleurs, nul n’est besoin de préciser que les travaux doivent être réalisés par des professionnels. De cette façon, l’on s’assure de bénéficier d’une isolation de qualité.

Se chauffer autrement

personne en train de régler une chaudière
© Adobe stock

Dans toute habitation, le chauffage représente un besoin incontournable, même lorsque celle-ci bénéficie d’une isolation de qualité. Pour se chauffer, la grande majorité des ménages utilise encore le chauffage à gaz qui représente pourtant une solution très polluante. Il existe aujourd’hui plusieurs autres solutions de chauffage tout aussi performantes et surtout plus écologiques.

La pompe à chaleur

Les pompes à chaleur restent l’un des dispositifs de chauffage écologiques les plus répandus et les plus appréciés. Elles sont notamment caractérisées par leur mode de fonctionnement simple et leur polyvalence. En effet, selon le modèle de pompe à chaleur choisi, les ménages peuvent bénéficier d’un chauffage optimal. Ils peuvent aussi avoir de l’eau chaude sanitaire (pompe à chaleur air/eau) ou encore profiter de l’air frais (pompe à chaleur air/air). Le choix du modèle approprié dépend donc des besoins de l’habitation et des préférences du propriétaire.  

Le poêle à pellet

Il figure aussi parmi les systèmes de chauffage innovants qui permettent aux ménages de réduire leur empreinte carbone. L’utilisation d’un poêle à pellet peut aussi permettre de chauffer convenablement toutes les pièces d’une maison, pour peu qu’il soit choisi avec soin. Outre la puissance qui représente un critère de choix fondamental, il importe pareillement de tenir compte du rendement thermique de l’appareil. À cet effet, il est préférable d’opter pour un poêle avec un rendement thermique très élevé pour réaliser des économies sur le long terme. Par ailleurs, l’autonomie et le modèle de fonctionnement constituent également des critères de choix non négligeables.  

Le chauffage électrique

Les chaudières électriques sont loin d’être les dispositifs de chauffage les plus écologiques. Cependant, leur utilisation permet aux ménages de bénéficier d’un chauffage de qualité et de réduire ne serait-ce que faiblement leur consommation énergétique. Pour réduire davantage la consommation d’énergie, le système de chauffage peut être alimenté par l’énergie produite par des panneaux solaires.

La ventilation

Elle représente aussi un levier de performance énergétique majeur pour les habitations. Lorsque l’isolation d’une maison est bien réalisée, notamment au niveau des volets, l’air extérieur y pénètre beaucoup moins et les risques d’humidité sont limités. Pour une meilleure ventilation, l’on pourra aussi installer un Système de ventilation Mécanique Contrôlée (VMC). Ce dispositif permet de renouveler l’air à l’intérieur d’une maison de façon continue.

Ce sujet vous intéresse ? post