in ,

Comment se protéger efficacement des fake news ?

Crédits : Nicholas adietya via Common Files Wikipédia

Les fake news sont un sujet qui fait énormément débat. Ainsi, tout le monde sait qu’elles existent, qu’il faut s’en protéger et ne pas les répandre. Pourtant, de nombreux scandales ont éclaté suite à la propagation de fausses informations, par exemple lors de l’élection présidentielle américaine, ou bien plus récemment dans le cas de Monsanto et du glyphosate. Pour autant, ces scandales n’auraient peut-être jamais eu lieu si les gens étaient “blindés” contre ces rumeurs. Comment faut-il se protéger de fake news efficacement ? 

Des chercheurs contre les fake news

Le professeur Sander van der Linden est un scientifique spécialisé en psychologie. Il a participé à de nombreux travaux contre la désinformation, et il est mondialement reconnu sur le sujet. Il travaille actuellement à l’Université de Cambridge (Royaume-Uni).

En février 2018, il publiait une étude menée avec le professeur Jon  Roozenbeek. Le but de cette dernière était de tester sur un échantillon de personnes prises au hasard une solution pour préparer l’esprit à reconnaître des fake news. Son échantillon était alors composé de 95 lycéens.

Un vaccin anti-fake news

La théorie sur laquelle se base l’étude est la suivante :  présenter des fake news évidentes à une personne qui va les reconnaître. Plus tard, quand elle tombera sur une fausse information plus compliquée et plus élaborée, son esprit pourra malgré tout reconnaître la fake news si celle-ci utilise le même mécanisme que celle précédemment montrée. Cette méthode porte le nom de la théorie de l’inoculation. La raison est que celle-ci est très proche des vaccins. En somme, on nous injecte une version affaiblie d’un virus pour que le corps se prépare à lutter contre le vrai virus plus tard.

tampon fake news
Crédits : Pixabay

Entrer dans la peau d’un fabricant de fake news

Personne ne s’y connaît mieux en désinformation que ceux qui en créent et en propagent. Les scientifiques ont donc mis au point un jeu dans lequel le joueur rentre dans la peau d’un créateur de fausses informations. Il apprendra petit à petit plusieurs leviers qu’un créateur de fake news peut utiliser pour répandre les informations qu’il veut.

Les résultats de l’étude prouvent que les lycéens reconnaissaient mieux les fake news qui leurs avaient été présentées après avoir joué au jeu.

Si vous voulez vous-même vous vacciner, vous pouvez encore jouer à une version en ligne (en anglais). Les scientifiques ont aussi mis en ligne un document qui reprend plusieurs informations sur les fake news, l’étude et leur théorie de vaccination. On y accède en cliquant sur le bouton “For educators” sur la page d’accueil du jeu.

Source

Vous aimerez aussi :

10 % de la population mondiale vit sous le seuil d’extrême pauvreté

Quelles sont les plus grandes peurs des Américains ?

Le “selficide” : une mention de plus en plus courante ?

Comment se protéger efficacement des fake news ?
Notez cette réponse