in

10% de la population mondiale vit sous le seuil d’extrême pauvreté

Crédits : Facultad de Bellas Artes de la Universidad Complutense de Madrid and EDCD 2014 / ChuckTBaker / Wikipédia Créative Commons

10 % de la population mondiale vit sous le seuil d’extrême pauvreté selon le nouveau rapport 2018 de la Banque mondiale. L’un des objectifs de ce groupe est que l’extrême pauvreté soit réduite à moins de 3 % de la population mondiale d’ici 2030. Mais si les chiffres sont dans le vert, le rapport présente aussi les limites d’un tel objectif.

Définir le seuil d’extrême pauvreté

La Banque mondiale définit le seuil de pauvreté comme étant le fait de gagner moins de 1,90 $ par jour. Si les chiffres concernant l’extrême pauvreté sont encourageants car en baisse, les chiffres sur la pauvreté des pays développés sont plutôt inquiétants, puisqu’ils ne bougent presque plus. Ce rapport réaffirme donc que l’écart entre les personnes pauvres et riches se creuse malgré les efforts.

extrême pauvreté dans le monde

Les problèmes relevés par ce rapport

Ce rapport présente plusieurs lacunes dans la répartition des richesses et la situation des plus pauvres :

  • Le nombre de personnes en situation d’extrême pauvreté est encore et toujours beaucoup trop élevé.
  • Les fruits de la croissance économique sont mal répartis dans le monde. Par exemple en Afrique subsaharienne, 84,5 % de la population doit vivre avec moins de 5,50 $ par jour.
  • Même si la tendance globale est à la baisse, certains pays voient leur population en extrême pauvreté augmenter.
  • Dans d’autres régions, les chiffres sont instables, car constamment menacés par des conflits ou des politiques dangereuses.
  • Ce rapport se concentre principalement sur les flux monétaires, il ne tient pas compte d’autres points importants comme :
    • le niveau d’éducation
    • la sécurité du pays
    • la santé
    • l’évolution des services
  • Les pays développés ont de plus en plus de mal à continuer de faire baisser leur population dans l’extrême pauvreté

chiffres sur la pauvreté dans le monde

Pourquoi ce genre de rapport existe ?

Les banquiers ou les politiques ne demandent pas ce genre de rapport pour rien. Ainsi, l’un des buts affichés est le suivant : « Tous ces éléments enrichissent notre compréhension du puzzle complexe qu’est l’extrême pauvreté dans le monde, nous rapprochant ainsi de sa solution ».

Source

Vous aimerez aussi :

Le « selficide » : une mention de plus en plus courante ?

Qu’est-ce que le tourisme de masse ? Comment l’éviter ?

Le cannabis peut-il réduire le taux de suicide ?

10% de la population mondiale vit sous le seuil d’extrême pauvreté
noté 5 - 1 vote