in

Le fusil de Tchekhov : qu’est-ce que c’est ?

Crédits : Unsplash / William Isted

Anton Tchekhov est un écrivain russe. Il est reconnu pour l’écriture de ses pièces, dont certaines comme « La Mouette » sont encore mises en scène aujourd’hui. Il est également connu pour l’une de ses théories : celle du fusil de Tchekhov ! Mais que signifie donc cette théorie et quel en est le principe ?

Quel est le principe du fusil de Tchekhov ?

La théorie du fusil de Tchekhov se résume très bien dans une citation de l’écrivain lui-même :

« Si dans le premier Acte vous indiquez qu’un fusil est accroché au mur alors il doit absolument être utilisé quelque part dans le deuxième ou le troisième Acte. Si personne n’est destiné à s’en servir, il n’a aucune raison d’être placé là. »

Ce que veut dire Anton Tchekhov ici, c’est qu’il faut supprimer le superflu et ne garder que ce qui est essentiel au récit. Ce nom de fusil de Tchekhov évoque en réalité l’exemple donné par le dramaturge pour illustrer sa théorie.

Aujourd’hui, cette notion s’est fusionnée avec le Foreshadowing.

Qu’est-ce que le Foreshadowing ?

Le Foreshadowing est un procédé d’écriture qui consiste à placer un objet dans le récit sans trop le mettre en valeur. Plus tard, on utilisera cet objet qui aura (sans doute) un rôle important.

Par exemple (attention Spoiler !) : dans Indiana Jones et la dernière croisade, le père d’Indiana (joué par Sean Connery) possède un carnet dans lequel on le voit écrire dans les premières minutes du film. C’est à la fin que ce carnet trouvera son importance et permettra à Indiana de surmonter toutes les épreuves pour accéder au Saint Graal.

Fusil de tchekhov
Crédits : Wikipédia, l’encyclopédie libre

Cette fusion des deux termes n’est pas une erreur, mais il est important de noter que le fusil de Tchekhov est l’un des différents types de Foreshadowing. En effet, c’est un objet, mais le Foreshadowing regroupe également les traits de personnalité, les actions, les compétences, etc.

Aujourd’hui, le fusil de Tchekhov n’a plus la même dimension. Le public s’attend à trouver des indices cachés dans le récit donc on peut le tromper. Effectivement, on peut aller dans le sens contraire de la théorie de Tchekhov et placer des objets que nous n’utiliserons pas dans la suite du récit. Ainsi, le spectateur qui y a prêté attention s’attendra à ce que cet objet soit utile, or, il se trompe.


Sources : La bêta lectriceNarration et caféineChoses à savoir

Vous aimerez aussi : 

Pierre de Coubertin est médaillé olympique… en littérature !

Voici les raptors de Jurassic World avant les effets spéciaux…

Le cri Wilhelm : vous l’entendez dans beaucoup de films sans (peut-être) savoir le nommer !

Le fusil de Tchekhov : qu’est-ce que c’est ?
noté 5 - 2 vote[s]