in

Mythologie : qui étaient les Amazones ?

Crédits : iStock / Teraphim

Fidèles à leur image issue de la mythologie, les Amazones restent un peuple mystérieux de femmes guerrières dont il est difficile de percer les secrets. Depuis la Grèce antique à nos jours, certaines œuvres de fiction ont toutefois contribué à faire connaître plus d’aspects de leur communauté. Qui sont donc ces femmes ?

Le matriarcat pour ordre social

Dans l’imaginaire collectif, les Amazones sont des femmes guerrières, auxquelles on a brûlé ou coupé un sein afin qu’elles puissent tirer à l’arc plus facilement. En grec, leur nom signifie d’ailleurs “celle qui n’a pas de sein”. Mais l’on peut s’en douter, ce n’est pas tout. La première référence à leur existence que l’on peut retracer est dans L’Iliade d’Homère, qui date du VIIIe siècle avant notre ère. Elles y sont présentées comme des filles d’Arès – dieu de la guerre – et les hommes sont bannis de leur société.

Afin d’assurer la survie de leur groupe, les Amazones allaient une fois par an “s’accoupler” avec des hommes des alentours et gardaient les filles issues de ces unions pour les élever et les initier au maniement des armes et à l’équitation. Pour ce qui est des garçons, les versions diffèrent. Certaines stipulent qu’elles les tuaient à la naissance, d’autres qu’elle les renvoyaient à leurs pères. Homère les décrit également comme des égales des hommes. Les Amazones sont aussi souvent présentées comme des conquérantes, ayant des descendantes en Asie.

Les deux reines amazones les plus connues sont Hippolythe et Penthésilée. La première est tuée par Hercule, celui-ci devant voler la ceinture de la reine lors de ses 12 travaux. Quant à la seconde, elle est présentée comme la sœur d’Hippolythe, qui la remplacera. Penthésilée s’illustrera lors de la guerre de Troie, où elle se rendra avec 12 autres Amazones pour prêter main forte aux Troyens. Le héros grec Achille la tuera toutefois au combat. Bien qu’elles ne soient pas les seules, ces deux anecdotes issues de la mythologie figurent parmi les plus connues impliquant les Amazones.

Amazones Hercule
Héraclès combattant les Amazones. Amphore attique à figures noires, v. 530 av. J.-C. Crédits : Wikimedia Commons/Bibi Saint-Pol.

Légende ou réalité ?

Mais qu’en est-il des faits historiques ? Hérodote – considéré comme le premier historien – évoque ce groupe de femmes dès le Ve siècle av. J.-C. dans ses travaux. Les Grecs les auraient rencontrées lors de diverses explorations vers l’est. Cherchant à définir la capitale des Amazones, Hérodote évoque en effet les bords de la mer Noire. Il parle plus précisément de la Scythie, située au sud de l’actuelle Ukraine. Là, les femmes ne pouvaient pas se marier avant d’avoir tué un homme au combat. Mais cela ne nous indique pas clairement si oui ou non les Amazones ont existé en tant que telles.

Récemment, l’historienne Adrienne Mayor s’est appuyée sur les résultats de fouilles archéologiques pour confirmer l’existence historique des Amazones. Plus précisément, elle évoque des « femmes qui se comportaient comme des Amazones ». Dans la région évoquée par Hérodote des ossements de femmes ont été mis à jour. Celles-ci avaient l’habitude de monter à cheval pour aller à la guerre ou encore de chasser, puisqu’elles étaient enterrées avec de nombreuses armes (flèches, dagues, boucliers, épées, etc.).

Dans les faits, il semblerait donc que des femmes que l’on peut assimiler à des Amazones aient bel et bien existé. Selon les sources, celles-ci vivaient probablement au sein de tribus mixtes et égalitaires, et avaient accès aux mêmes activités que les hommes. Dans l’Antiquité, cela aurait probablement interpellé les Grecs – issus d’une société patriarcale – lors de leurs voyages. Ils s’en seraient inspirés pour faire des Amazones le peuple à part entière que nous connaissons aujourd’hui.

Vous aimerez aussi : 

Les sirènes, femmes-poissons ne viennent pas de la mythologie grecque

Que signifie l’expression “jouer les Cassandre” ?

15 anecdotes historiques insolites que vous ne connaissiez pas !