in

Pourquoi a-t-on les cheveux électriques ?

Crédits : Pexels / Alexander Krivitskiy

Particulièrement durant les périodes froides, le cheveu se fait parfois rebelle et se gorge d’électricité statique. Vous enfilez un pull ou enlevez un bonnet, et voilà que vos cheveux se dressent comme par magie ! Comme son nom l’indique, ce phénomène implique de l’électricité. Comment cela se fait-il ? 

L’importance de l’électricité statique

Ce n’est pas un secret : notre corps fonctionne en partie avec de l’électricité, bien que sa part est infime. Par exemple dans le cerveau, ce sont des signaux électriques qui assurent le fonctionnement de bon nombre de nos capacités. Mais quel rapport avec les cheveux, au juste ? Comme évoqué plus haut, le phénomène des cheveux électriques arrive plus souvent lorsqu’il y a eu un frottement entre un vêtement – ou une brosse – et les cheveux, à plus forte raison lorsqu’ils sont fins.

Certains types de cheveux sont en effet plus facilement sujets à cette rencontre. Et si certain·e·s tentent d’y remédier grâce à un soin pour cheveux fins Schwarzkopf, il existe aussi de nombreuses astuces pour éviter le style cheveux dressés sur la tête ! L’hiver est aussi une période propice aux cheveux électriques pour la simple raison que l’air est plus sec. Cela fait que les objets sont plus chargés en électricité.

Pour comprendre plus facilement comment cela se produit, il faut partir du principe que les opposés s’attirent. Les cheveux possèdent une charge en électricité statique, qui varie selon leur nature et la saison. Lorsqu’ils rencontrent un objet ou un vêtement dont la charge en électricité statique est similaire à la leur, ils s’affolent. De fait, ils vont donc être plus facilement attirés ou repoussés par des matières bien précises.

hiver froid lire
Les pulls, bonnets et autres écharpes d’hiver favorisent les cheveux électriques. Crédits : Pexels / bruce mars

Comment y remédier ?

Si certain·e·s n’ont les cheveux électriques que rarement, c’est en revanche le lot quotidien de nombreuses personnes, qui n’en peuvent plus de devoir faire attention à la tenue de leur brushing. À juste titre. Si ce phénomène ne représente absolument aucune menace pour la santé, il a toutefois ses inconvénients. Son préjudice principal est effectivement plutôt d’ordre esthétique. Mais pas de panique, des gestes simples permettent d’atténuer cette sensation !

Les gestes à éviter

Tout d’abord, mieux vaut fuir tout ce qui est susceptible d’assécher le cheveu. Exit donc le sèche-cheveux, au moins celui à air chaud. Il favorise l’augmentation de l’électricité statique. Il en va de même pour les vêtements synthétiques, qui ne retiennent pas l’humidité. Pour des raisons similaires, ne passez pas non plus systématiquement ces derniers au sèche-linge. D’autre part, les manipulations des cheveux augmentent les chances qu’ils s’affolent. Si vous avez l’habitude de les toucher tout le temps, cela ne fait qu’empirer la situation…

Ce qu’il faut privilégier

Pour prendre soin de sa chevelure et éviter qu’elle ne se transforme au cours de la journée, des gestes simples existent. Comme celui de laisser les pointes tranquilles durant le shampoing. Appliquez plutôt le produit principalement sur le cuir chevelu, et optez pour un shampoing qui contient le plus d’ingrédients naturels que possible. Pour les pointes, privilégiez la pose d’un après-shampoing, plus doux, ou encore l’application d’une cire coiffante une fois les cheveux secs. Cela aidera à les discipliner un peu.

Vous aimerez aussi : 

Pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs avec l’âge ?

D’où vient le terme « blond vénitien » ?

Pourquoi a-t-on des cheveux ?