in

Pourquoi notre nez coule-t-il lorsque l’on pleure ?

Crédits : iStock

On a tous vécu cela : une crise de larmes de joie ou de tristesse. À chaque fois, notre nez coule lorsque l’on pleure, pourquoi et comment cela se fait-il ?

Le rôle des glandes lacrymales

Ce sont les glandes lacrymales qui produisent les larmes. Mais en fait, les glandes lacrymales restent actives de manière régulière pour laisser un film sur l’œil afin que celui-ci soit hydraté et protégé.

La quantité de larmes produites est conditionnée par les conditions environnementales. De fait, la production de larmes est accrue dans un espace sec en comparaison à un environnement humide.

Quand on pleure, les glandes lacrymales produisent énormément de larmes. Ainsi, une partie des larmes s’évapore, l’autre coule sur les joues, la dernière s’accumule au niveau des canaux lacrymaux que l’on nomme le « sac lacrymal ». Lorsque cette zone est remplie de liquide lacrymal, celui-ci ne s’écoule pas le conduit naso-lacrymal (dans le nez). Ainsi, les larmes sont évacuées par le nez. Les mouchoirs sont donc fortement conseillés à ce moment-là.

Il n’y a pas qu’un seul type de larmes

Toutes les larmes ne sont pas fabriquées de la même manière. Certaines larmes nommées « basales » sont en permanence dans notre œil. C’est celles que nous évoquons plus haut qui sont des larmes essentielles contribuant à l’hydratation permanente de notre œil. Il y a aussi les larmes « réflexes » : qui s’écoulent pour protéger les yeux des « agressions » extérieures : le vent, le froid, les oignons.

Enfin, un dernier type de larme est à distinguer : les larmes émotionnelles (celles qui coulent dans les moments d’émotion de notre vie).

Une étude qui a une trentaine d’années a démontré que les larmes de 3 types différents ont une composition chimique différente.

Sources : futura-scienceshuffingtonpostyahoo

Vous aimerez aussi :

Pourquoi le bébé doit-il pleurer à sa naissance ?

Pourquoi les oignons font-ils pleurer?

Mais pourquoi pleure-t-on ?

3.7/5 - (3 votes)