in ,

Quand a commencé le calendrier tel que nous le connaissons aujourd’hui ?

Crédits : Pixabay / MaeM

Si à l’ère du numérique et du tout digital ces objets sont quelquefois tombés en désuétude face aux agendas sur smartphones et autres applications, ils n’en restent pas moins des outils indispensables du quotidien. Rendez-vous importants, soirées entre amis, jours fériés et bien sûr dates d’anniversaire sont autant d’événements qui ne méritent pas d’être oubliés. 

De plus, il est aujourd’hui facile de personnaliser un calendrier en ligne comme ici et de le faire imprimer. Certains calendriers qui mettent en scène des personnalités connues connaissent aussi un grand succès. Mais pourquoi y sommes-nous tant attachés ?

Petit rappel historique

Aux origines, le calendrier romain débutait en Mars et comportait seulement 10 mois. Il se calait sur la date de la fondation de Rome. Ce n’est que plus tard que les mois de janvier et février furent ajoutés. Sous l’égide de Jules César, le calendrier julien voit le jour en l’an 46 avant J.-C., et possède la même structure que celui que nous connaissons aujourd’hui. Élaboré avec l’astronome Sosigène, il possède en effet 365 jours et introduit le système des années bissextiles.

Plus tard, la propagation croissante du christianisme ajoutée à la chute de l’Empire romain amène certains à vouloir changer ce système. En 352, le moine Denis le Petit estime que la naissance du Christ a eu lieu 753 ans après la fondation de Rome. Cette date est encore sujette à débat, mais au fil des ans, il a donc été déterminé qu’elle ferait figure de début de “l’ère chrétienne”. De fait, le décompte à l’envers a donc été instauré pour les années antérieures à la naissance de Jésus.

Ensuite, c’est en octobre 1582 que le calendrier grégorien est définitivement adopté, à l’initiative du pape Grégoire XIII. Cette décision a été prise pour annuler le décalage entre l’année calendaire et l’année solaire. Imposé à tous pendant les siècles qui suivirent, il est maintenant la norme dans une grande majorité de pays et cultures.

Mais n’oublions pas qu’il en existe – et en a existé – d’autres, parmi lesquels figurent le calendrier lunaire en vigueur chez les musulmans, le calendrier républicain instauré à la Révolution française ou encore le calendrier maya, qui aura causé bien des inquiétudes au plus superstitieux à la fin de l’année 2012.

Un objet du quotidien aussi utile que décalé

Avec le développement de la société de consommation et des médias au milieu du XXe siècle, le calendrier imprimé s’est décliné sous de nombreuses formes. Tantôt véritable outil de travail sous la forme d’agenda, tantôt objet de décoration plus ou moins décalé, il reste très utilisé. Mais quels sont les plus célèbres et originaux ?

Pour commencer, les premiers à venir à l’esprit sont les calendriers sexy, qui restent en tête des ventes. Le calendrier Pirelli reste un incontournable dans le genre. D’autre part figurent ceux des Dieux du Stade ou des Idoles des bassins. Ils mettent en scène des sportifs, souvent dans le plus simple appareil, et rencontrent un vif succès. Les bénéfices de ces derniers sont remis à des associations caritatives.

calendrier pêcheurs
Crédits : Newfoundland and Labrador Beard & Moustache Club

Dans la même veine vient aussi le traditionnel calendrier des pompiers. Et certains n’hésitent pas à le décliner à leur manière. Récemment, des pompiers australiens ont posé avec des chiots pour récolter des fonds à destination des animaux malades et blessés. Dans un registre totalement différent, notons aussi l’existence d’un calendrier des prêtres les plus sexy. De manière décalée, des pêcheurs canadiens ont aussi fait le leur… déguisés en sirènes ! Les bénéfices vont là aussi à des associations.

Source

Articles liés :

Le jeu de 52 cartes se base sur le calendrier grégorien

Jésus est né vers l’an 5 avant Jésus-Christ !

Pourquoi change-t-on d’heure ?

Quand a commencé le calendrier tel que nous le connaissons aujourd’hui ?
noté 5 - 2 votes