in

Jusqu’à quelle hauteur un chat peut-il effectuer une chute sans danger ?

Crédits : Zazu70/Pixabay

“Un chat retombe toujours sur ses pattes” : voici ce que dit la formule. Mais tous les propriétaires de chat ont un jour eu une frayeur en le voyant sauter du haut de l’armoire, d’un arbre, de la fenêtre, etc. Et vous lui en avez sûrement voulu, bien que nos compagnons à quatre pattes s’en sortent toujours. Mais jusqu’à quelle hauteur un chat peut-il effectuer une chute sans danger ?

Une hauteur minimale

Pour comprendre cela, il faut bien faire la différence entre un saut et une chute. En effet, quand ces petits félins prévoient leurs sauts, ils sont généralement réussis…. Généralement !

Mais dans le cas d’une chute, c’est l’instinct du chat qui le fait se retourner et atterrir correctement. Cependant, il a besoin d’un temps de réaction. Des études sur le réflexe de redressement montrent qu’il lui faut au moins 1 m 50 de hauteur pour se positionner correctement et atterrir sur ses pattes de chat en toute sécurité la plupart du temps. Ainsi, votre animal de compagnie à plus de chances de se blesser en tombant de la commode ou de la table que d’un rebord de fenêtre du premier étage. Bien sûr, on parle d’une chute libre et sans obstacle.

Pour ce qui est de la hauteur maximum alors ?

L’étude laisse à penser qu’il n’y a pas vraiment de hauteur maximale, et les records sont assez impressionnants. En effet, à ce jour, un chat détient le record de la plus haute chute après avoir dévalé 32 étages et s’en être sorti vivant (principalement avec des traumatismes au thorax et au museau). A New York en 2009, un petit chat est tombé du 26e étage, et s’en est sorti avec une dent cassée. Il a heureusement reçus des soins médicaux dans une clinique vétérinaire. La distance parcourue durant la chute était impressionnante !

yeux chat
Crédits : Pxhere

Il n’y a donc réellement aucune limite à une chute pour un chat ?

Bien sûr que si, et malheureusement d’ailleurs. En 1988, une étude avait recensé et étudié 132 cas de chutes. Celles-ci s’étaient déroulées en 5 mois, et l’âge moyen des spécimens était entre 2 et 3 ans. On parle donc de chats adultes. Dans cette étude, les scientifiques ont mesuré le degré de traumatisme du chat et la nature de ceux-ci en fonction de la hauteur de la chute. Ainsi :

  • Les traumatismes grimpent en flèche de deux à sept étages de chute, atteignant un pic entre cinq et sept.
  • À partir de sept étages, en moyenne, les blessures du chat sont moins graves, et vont concerner principalement deux zones : la gueule du chat et son thorax.

Voici comment les scientifiques interprètent la chose : tant qu’ils n’atteignent pas une certaine vitesse de chute, les matous font tout ce qu’ils peuvent pour atterrir sur leurs pattes. Or, il faudrait environ sept étages à un chat pour atteindre sa vitesse de chute maximum. Au-delà, il n’accélère plus.

chat arbre hauteur chute chat
Crédits : Kapa65/Pixabay

Une fois cette vitesse atteinte à cause de la hauteur de la chute, le chat ne cherche plus à atterrir sur ses pattes. Au contraire, il aura tendance à les écarter, un peu comme ce que fait un parachutiste en chute libre. Ce changement de position épargne ainsi les pattes du chat, et explique la concentration des blessures au niveau des côtes et du museau. Cette méthode d’atterrissage lui sauve la vie, même si elle entraîne des blessures pouvant être très sévères. Des soins vétérinaires s’imposent alors pour un constat de la santé du chat.

Une étude sur la santé animale à prendre avec des pincettes ?

Il faut aussi comprendre que le nombre de boules de poils qui tombent de hauteurs comme 26 ou 32 étages est assez limité. Le nombre de spécimens étudiés est donc très faible. De plus, l’étude se base sur des spécimens qui ont été amenés à des vétérinaires. Or, les animaux morts ne vont pas chez le vétérinaire. Donc ce que dit l’étude, c’est que si votre animal de compagnie tombe d’une grande hauteur, sachez qu’il a de grandes chances de survivre. Leur intrépidité féline nous étonnera toujours !

Sources : PubMed, PetPlace

Vous aimerez aussi :

Pourquoi les chiens enterrent-ils leurs os ?

Pourquoi y a-t-il autant de pigeons en ville ?

Comment les poissons boivent-ils ?