in ,

Quelle est l’origine de la Marseillaise ?

Crédits : Pixabay / Pat_Scrap

Voilà maintenant quelques décennies que la Marseillaise retentit lors de rencontres politiques et qu’elle est chantée pendant les événements sportifs. Comme pour beaucoup d’autres hymnes nationaux, celui de la France possède un lien indéniable avec l’histoire de son pays. Il est plus précisément associé à la période de la Révolution, au cours de laquelle il a été scandé. Mais dans quelles circonstances est-il né au juste ? 

Les circonstances de sa création

Comme beaucoup le savent, c’est lors de la Révolution française que la Marseillaise a été popularisée. Mais saviez-vous qu’à la base, elle n’a été composée ni à Marseille, ni pour soutenir la révolte populaire ? Son auteur Rouget de Lisle – un officier de l’armée – a en effet écrit son chant dans la nuit du 25 au 26 avril 1792… à Strasbourg !

À l’époque, le roi  Louis XVI souffre d’un cruel manque de popularité, et compte sur une victoire militaire contre l’Autriche pour redorer son blason. En parallèle, une composition est réclamée par Dietrich – maire de la ville alsacienne – à son ami de Rouget de Lisle. Celui-ci est désireux de fédérer les troupes autour d’un chant : la création est d’abord intitulé Le chant de guerre pour l’armée du Rhin.

Comment la Marseillaise s’est-elle imposée comme l’hymne français ?

Ce n’est que quelques mois plus tard que le texte séduira définitivement les révolutionnaires. Ce sont en effet les fédérés de Marseille qui s’approprieront ce chant lors de leur montée à Paris en août 1792. Le retentissement de l’insurrection des Tuileries dans la nuit du 10 août contribuera aussi à son succès. Voilà qui explique donc le nom qu’on connaît aujourd’hui à cet hymne.

Rouget de Lisle Marseillaise
Rouget de Lisle chantant la Marseillaise, peinture d’Isidore Pils, 1849. Crédits : Wikipédia/Musée historique de Strasbourg.

Ce nouveau symbole républicain est donc élevé au rang d’hymne national le 14 juillet 1795. Mais les autorités n’en ont pas fini avec la Marseillaise. Celle-ci est en effet interdite par Napoléon au début du XIXe siècle lors de l’Empire et de la Restauration, et ce jusqu’en 1830 ! En 1879, elle redeviendra un hymne national à la IIIe République. Entre-temps, des couplets sont ajoutés et le texte est retravaillé par des anonymes.

Le compositeur Berlioz dédiera aussi une orchestration à Rouget de Lisle. Les cendres du compositeur de la Marseillaise seront transférées aux Invalides en 1915. Depuis la fin du XIXe siècle donc, l’hymne national français n’a pas été modifié et fait toutefois souvent l’objet de controverses. Il est parfois même entendu dans des circonstances surprenantes, en témoignent la reprise de Serge Gainsbourg et la chanson All You Need Is Love des Beatles !

Vous aimerez aussi : 

Pourquoi la France est-elle représentée par un coq ?

Pourquoi “Martin” est-il le nom de famille le plus répandu en France ?

Que sont devenus les enfants de Marie-Antoinette et Louis XVI ?