in

Qu’est-ce qu’une madeleine de Proust ?

Crédits : Pixabay/Coral-Creation

Il existe de nombreuses expressions en langue française. La plupart du temps, nous les utilisons sans vraiment savoir d’où elles proviennent et ce qu’elles signifient véritablement. Directement issue de notre patrimoine littéraire, la madeleine de Proust fait partie de celles-ci. Voyons donc plus en détail ce qu’elle signifie ! 

D’où provient l’expression ?

Cette fameuse expression a  premièrement été utilisée – comme son nom l’indique – par Marcel Proust. Il était un écrivain français (1871-1922), célèbre pour sa suite de romans, nommée À la recherche du temps perdu. Cette œuvre est composée de sept parties. Les histoires racontées par l’auteur sont très complexes, notamment par le fait qu’elles sont reliées les unes aux autres. En effet, les mêmes personnages sont souvent présents dans chacune des parties.

Le sujet de cette “recherche” est principalement l’expérience de la vie, ainsi que la manière dont l’auteur a écrit toute la série de romans qui la composent. Il livre sont point de vue sur la vie d’autres personnages (souvent de la haute société, appartenant lui-même au milieu aisé) et sur l’écoulement du temps qui passe, relatif au souvenir. Le narrateur n’est pas l’auteur, mais il lui ressemble beaucoup. On suppose alors que Proust livre également son ressenti sur sa propre existence.

L’expression de la madeleine apparaît dans Du côté de chez Swann, le tout premier roman de la série. Elle traite essentiellement de l’évocation de souvenirs d’enfance du narrateur.

Photo de Marcel Proust prise par Otto Wegener aux alentours de 1895. Crédits : Wikimédia Commons

La force du souvenir d’enfance

L’extrait où le narrateur parle de la madeleine est donc lié à un souvenir. En effet, quand il était enfant, sa tante lui préparait des madeleines trempées dans du thé. Une fois adulte, le fait de sentir l’odeur de ces petits gâteaux a fait ressurgir ce fragment d’enfance. Ainsi, toute l’atmosphère et les émotions qu’il ressentait étant enfant lui reviennent en mémoire.

Marcel Proust émet donc une belle théorie du temps qui passe, grâce à la madeleine. De simples gestes, des goûts, un lieu ou encore des odeurs peuvent faire ressurgir en nous des moments oubliés. C’est d’ailleurs ici que se révèle le titre À la recherche du temps perdu, qui renvoie au temps perdu pour vivre un épisode de notre vie, mais aussi au temps perdu à la réminiscence de ce dernier.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’il s’agit d’un souvenir qui nous revient de façon totalement hasardeuse. L’individu vivant ce phénomène ne s’attendait pas du tout à l’expérimenter en goûtant un aliment ou en respirant une odeur familière.

Cette expression est donc tirée d’un roman de Marcel Proust. Dire que quelque chose est sa madeleine de Proust, c’est signifier qu’elle nous évoque un souvenir inattendu et empli de nostalgie. Et vous, quelle est la vôtre ? 

Vous aimerez aussi :

Que signifie l’expression “tomber de Charybde en Scylla” ?

D’où vient l’expression “être à l’ouest” ?

D’où vient l’expression “on n’est pas sorti de l’auberge” ?