in ,

Serons-nous un jour remplacés par des robots ?

Crédits : YakobchukOlena/Istock

Bien que nous ne soyons qu’au commencement de la création de robots et d’IA plus intelligents que l’homme, la technologie ne cesse d’avancer et de réaliser des progrès remarquables. Aujourd’hui, les robots ne possèdent qu’une place mineure dans le monde du travail, mais cette vérité sera-t-elle celle de demain ? 

État des lieux

Les robots commencent à se faire de plus en plus une place dans le monde professionnel. Cependant, les chercheurs ne sont encore qu’en phase de test. En effet, l’intelligence artificielle ne semble pas encore assez au point pour espérer remplacer les humains dans l’ensemble des domaines. Nous pouvons néanmoins déjà retrouver ces technologies à certains endroits à l’image des caisses automatiques dans les supermarchés. Il existe également des chiens robots mis en place dans différents secteurs comme celui de l’archéologie afin d’aider les hommes dans leur profession.

Les scientifiques avancent également énormément dans la création d’automates à apparence humaine. Les robots humanoïdes sont ainsi de plus en plus nombreux. D’Atlas, un androïde autonome et sachant marcher, à Sofia, un appareil ressemblant comme deux gouttes d’eau à un être humain, on peut se demander à quoi ressemblera notre avenir professionnel.

robot humanoïde
Crédits : NanoStockk/iStock

Quels métiers seront remplacés par des robots ?

À l’heure actuelle, les robots s’avèrent plus menaçants pour certains métiers. Certaines professions comme les comptables ont plus de risques d’être remplacés par ces machines. En effet, il existe déjà de nombreuses intelligences artificielles possédant la capacité de réaliser les différentes tâches d’un comptable. Que ce soit de réaliser des bilans, analyser des chiffres ou encore calculer les rentabilités, les robots l’effectuent déjà plus vite que les comptables eux-mêmes.

Une menace plane également sur les emplois industriels. Une étude réalisée par Oxford Université démontre en effet que vingt millions de postes dans le domaine de la manufacture devraient être attribués à des robots. Ces machines possèdent plus de force et plus d’efficacité qu’un simple humain, ce qui entraîne leur utilisation massive dans ces secteurs.

Les robots constituent par ailleurs un danger pour les métiers de la santé. Les chercheurs estiment en effet que l’arrivée des robots dans ce secteur peut permettre de réaliser de fortes économies. Ils devraient ainsi être employés de plus en plus fréquemment dans le milieu médical. Le domaine scolaire demeure également une possibilité pour l’utilisation des robots. Les IA d’aujourd’hui semblent tout à fait capables de donner des cours à des élèves, notamment avec le développement récent de plateformes de cours en ligne.

Cependant, la robotisation du monde du travail ne se caractérise pas seulement par des risques, mais également des points positifs.

Les aspects positifs de la robotisation du monde du travail

Les humains et les robots peuvent collaborer pour proposer les meilleurs services possible. Par exemple, les robots parviennent certes à donner des cours dans le milieu scolaire. Cependant, seul un être humain peut parvenir à souder et motiver une classe d’élèves. Les professeurs et machines peuvent donc se compléter afin de donner des cours complets dans des conditions idéales. Les robots dans le milieu médical permettent quant à eux d’aider et de réaliser certaines manipulations avec plus de précision et de précaution. Les robots peuvent donc être une véritable source d’aide pour chacun.

Robot médecin
Exemple de ce que pourrait être un robot de chirurgie/Crédits : PhonlamaiPhoto/iStock

De plus, la robotisation du monde du travail peut générer de nombreux nouveaux emplois. Que ce soit pilote de drone, concepteur de robots ou mécatroniciens, d’abondantes possibilités inédites arrivent sur le marché du travail. Selon une étude du forum économique mondial même si de multiples postes sont voués à disparaître, ce sont également 97 millions de postes supplémentaires que provoquera la robotique d’ici 2025.

Notre futur ne ressemblera donc peut-être pas à des voitures volantes, mais la robotique va prendre une place de plus en plus importante dans celui-ci. Même si beaucoup de postes vont être réduits, cela sera la possibilité de découvrir de nouveaux métiers tout aussi passionnants.

5/5 - (1 vote)