in ,

Qu’est-ce que le tourisme de masse ? Comment l’éviter ?

Crédits : katermikesch/Pixabay

Vous vous sentez excédés par le monde que vous rencontrez sur vos lieux de vacances ? On s’accorde tous à dire qu’il est peu agréable de ne pouvoir prendre des photos sans qu’il y ait une foule dessus, de se faire marcher sur les pieds lors d’une balade ou d’avoir simplement l’impression de vivre un moment banal parmi une masse de touristes. Alors, comment faire pour éviter les lieux trop fréquentés pendant vos vacances ? Nous avons quelques solutions pour vous.

Tourisme de masse : quelle définition ?

Selon l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme), 95 % des touristes mondiaux se concentrent sur moins de 5 % des terres émergées. Ces chiffres à eux seuls définissent le tourisme de masse. Nos destinations de voyages ne sont pas assez diversifiées, et cela a un impact sur les territoires les plus prisés, leurs populations et leur environnement.

Le tourisme de masse est un concept né après les années 1960 avec la généralisation des congés payés : les Français avaient tendance à prendre d’assaut certaines destinations comme la côte normande (Deauville, mont Saint-Michel), la côte basque (Biarritz) ou la côte méditerranéenne (Nice, Marseille, Cannes…) C’est aussi l’époque à laquelle on construit des stations de ski, balnéaires ou thermales, aux paysages défigurés par des barres d’immeubles en béton et/ou des remontées mécaniques.

L’attractivité des prix pratiqués par l’aviation civile et les agences de voyages, entre billets d’avion à 35 € et croisières « tout inclus », font partie des stratégies toujours d’actualité qui ont permis de façonner ce tourisme de masse.

Voyage : 5 conseils pour éviter le monde

Nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher de l’authenticité dans nos voyages, des endroits où l’on se sentirait privilégiés et tranquilles. Seulement, avec la croissance de la densité de population et la facilité d’accès à de multiples moyens de transport, l’affluence touristique est devenue presque inévitable dans nos lieux favoris. Alors voici quelques conseils pour voyager et éviter de participer au tourisme de masse.

1) Partez hors saison et pensez au vélo ou au bus

Une fois arrivé à destination pour passer des vacances ou un week-end, évitez de vous déplacer en voiture sauf si vous n’avez pas le choix. Si vous le pouvez, optez plutôt pour le bus, le train ou la location de vélos. Pendant les hautes saisons touristiques (été/hiver), la plupart des stations de montagne ou balnéaires mettent en place des navettes gratuites ou presque.

Exemple : Barcelone en vélo

Avec son splendide parc Güell, la fameuse Sagrada Familia ou encore la casa Batlló, Barcelone se présente comme l’une des premières destinations touristiques en Europe. Elle est passée de 1,7 million de visiteurs en 1990 à 3,1 millions en 2000, ainsi qu’à 9 millions de visiteurs en 2015, et à environ 30 millions en 2016 (si l’on compte l’ensemble des hébergements de touristes), rien que cela ! Des chiffres effrayants et pourtant, si vous désirez flâner dans les rues de la capitale catalane sans vous faire bousculer, c’est encore possible. Sortez des sentiers battus, choisissez d’effectuer une visite de Barcelone en vélo au mois de mai ou de septembre, cela vous permettra d’éviter la période estivale trop fréquentée. Le vélo permet en plus d’atteindre des plages moins prises d’assaut par les touristes.

Barcelone
Crédits : athree23/Pixabay

2) Évitez les zones urbaines

L’afflux de touristes est parfois tel sur certains sites en haute saison que certains habitants virent à la tourismophobie. Cet été 2018, des villes comme Carcassonne, Annecy ou Venise ont encore été envahies par des flots de touristes à tel point que les vacances y deviennent moins agréables, accompagnées d’embouteillages interminables.

Le 15 septembre 2018, la ville de Paris a organisé la 4e édition de la Journée sans voiture. Résultat : le bilan a été positif pour la pollution de l’air et auditive, qui a diminué pendant 24 heures. La mairie songe à généraliser cette journée une à deux fois par mois.

Ne vous gâchez plus vos moments de détente, éloignez-vous des sites naturels pollués, de l’envahissement des plages… Choisissez des destinations moins populaires (mais savoureuses) ou évitez certaines périodes en fonction des lieux qui vous attirent.

Exemple : les réserves naturelles du Suriname

Connaissez-vous ce pays au nord de l’Amérique du Sud ? Cette ancienne colonie néerlandaise fait encore partie des lieux peu prisés des touristes malgré la beauté de ses réserves naturelles. On y découvre en plus des vestiges de l’architecture coloniale. Partez en expédition dans la jungle, observez les espèces d’oiseaux rares, goûtez aux spécialités culinaires… Le Suriname a beaucoup à vous proposer, en plus d’un espace peu chargé en touristes.

Suriname
Crédits : PublicDomainPictures/Pixabay

3) Partez à la recherche de nouveautés

Que serait le voyage sans la découverte ? La découverte de nouveaux paysages, cultures, modes de vie, de nouveaux goûts, fait partie intégrante du voyage, alors pourquoi ne pas tenter une destination dont personne ne vous a parlé ? La partie la moins connue de la Norvège ou les confins éloignés de la Grèce ? Tout dépend de ce que vous avez envie de faire ou de voir ! Certains préféreront l’artisanat ou la gastronomie local(e) et d’autres, leurs chaussures de randonnée et leur appareil photo.

Exemple : la tranquillité à Sao Tomé-et-Principe

On se croirait aux Antilles, sans le monde affolant sur les plages. Ce petit État africain présente une flopée de plages désertes avec l’eau chaude et turquoise, les forêts denses et les belles montagnes vous permettant de profiter de vues d’exception. Vous apprécierez en plus le rythme de vie, l’accueil de la population et leurs goûts musicaux.

sao-tome-and-principe
Crédits : massagista/Pixabay

4) Devenez écotouriste !

L’écotourisme, c’est voyager et séjourner dans le respect de l’environnement et des populations locales, dans un objectif de découverte de la nature. Concrètement, c’est préférer trouver une chambre d’hôte à Savines-le-Lac ou une éco-lodge au Costa Rica plutôt qu’une chambre dans une chaîne d’hôtel à Cannes.

Exemple : l’Albanie, la méconnue du continent européen

Si vous êtes amateurs de paysages sauvages, l’Albanie saura vous séduire. Malgré quelques a priori, elle est loin d’être une terre hostile, vous tomberez sans effort sous le charme de ses montagnes et de la côte ionienne. Entre les plages de sable fin et ses sommets, ce pays vous proposera de belles aventures. Nous vous conseillons d’ailleurs d’effectuer le tour des sept lacs de Lura, vous en prendrez assurément plein les yeux. Attention, ne laissez pas de trace derrière vous dans les endroits que vous visiterez !

Albanie
Crédits : peter_h/Pixabay

5) Informez-vous, tout simplement

Aujourd’hui, avec tous les moyens à notre disposition : blogs de voyageurs, webcams, presse, Facebook, Snapchat, il devient difficile de ne pas savoir ce qui nous attend sur le territoire où nous avons envie de séjourner.

Avant de réserver, renseignez-vous sur la fréquentation touristique des villes et/ou des sites que vous souhaiteriez voir. Vous devez savoir que certains sites culturels sont hyper fréquentés en haute saison comme le Machu Picchu, où les ventes de billets sont officiellement limitées à 2.500 par jour, ou les temples d’Angkor.

Exemple : aventure et culture en Jordanie

Si l’Histoire vous fascine, la découverte de la Jordanie vous remplira de joie. Ce pays du Moyen-Orient possède effectivement de nombreux vestiges architecturaux. Vous aurez notamment le plaisir de découvrir la mythique cité de Pétra. Fondée par les Edomites au VIIIe siècle avant J-C., elle était un lieu stratégique pour le commerce, située sur les routes utilisées pour l’encens et les épices. Cette ville antique est simplement majestueuse, observez-la dans l’image qui suit. Vous aurez également le souffle coupé face aux falaises rouges du Wadi Rum et vous prendrez un plaisir évident à vous baigner dans les eaux chaudes de la mer Morte. Le tout sans l’oppression d’une masse de touristes, quel luxe !

StockSnap
Crédits : StockSnap/Pixabay

Ne perdez pas espoir de passer des vacances en toute tranquillité, il existe encore bien d’autres coins à ajouter à notre liste de destinations éloignées de hordes de touristes.

Vous aimerez aussi :

Quels sont les 10 films et séries qui vous donnent le plus envie de voyager ?

Qu’est-ce que le set-jetting, cette nouvelle manière de voyager ?

4 secrets pour voyager moins cher

Qu’est-ce que le tourisme de masse ? Comment l’éviter ?
noté 4.8 - 23 votes