in

“Au fait, quel jour est-on ?” : Pourquoi sommes-nous parfois perdus ?

Crédits : Pexels / rawpixel.com

Parfois, il ne faut vraiment pas grand-chose pour nous dérouter : oublier ce que l’on est venu faire dans une pièce, ne pas se rappeler de sa date de naissance ou encore confondre les jours de la semaine. Peu importe le jour ou l’heure, il n’est pas rare d’entendre cette question ou d’être soi-même perdu·e entre mercredi et jeudi. Notre cerveau nous jouerait-il des tours ?

La perception du temps qui passe

Ce sont quelquefois les questions les plus simples et les plus évidentes qui nous font “bloquer”. Particulièrement lorsque la réponse ne nécessite pas de réflexion poussée. C’est notamment le cas concernant le fait de connaître la date. Pourtant, les jours de la semaine ne sont pas si nombreux ! Si beaucoup tiennent la fatigue responsable de ces petits moments de doute, d’autres accusent les journées de passer trop vite. Mais qu’en est-il vraiment ? Comme c’est le cas lorsque l’on oublie ce que l’on est venu faire dans une pièce, c’est notre cerveau qui nous joue des tours.

Le fait d’être perdu·e dans le temps a beaucoup à voir avec notre perception des jours. Tout d’abord, ceux qui sont le plus facilement “rayés du calendrier” sont le mardi, le mercredi et le jeudi. Tout simplement parce que pour la plupart des gens, les autres jours sont facilement identifiables, car associés à des éléments spécifiques. Par exemple le vendredi est synonyme de fête et de liberté, tandis que le lundi fait écho à la reprise du travail ou des cours. Dès lors, ceux qui sont entre les deux sont plus difficilement identifiables. 

lundi jour semaine
Crédits : iStock / natasaadzic

Les jours se suivent et se ressemblent… Vraiment ?

Des scientifiques se sont penchés sur cette problématique, et ont observé que ces trois journées du milieu de la semaine étaient associées à moins de “marqueurs d’identité”. En somme, elles catalysent moins d’attente et les gens ont plus de mal à leur associer des mots spécifiques. Le fait qu’elles soient plus éloignées du samedi et du dimanche que le lundi et le vendredi entretient aussi une certaine confusion. Et dans le cas de fériés et autres weekends prolongés, la confusion ne fait donc qu’augmenter ! 

Vous l’aurez compris, s’il s’agit bien d’une question de perception du temps, cela n’a rien à voir avec un quelconque souci de santé ! Nul besoin de consulter si vous êtes perdu·e dans les jours de la semaine, donc. Toutefois, il est facile de remédier à ces oublis, en associant tel ou tel jour à une idée ou action précise. Un cours de sport le mardi, une sortie hebdomadaire au cinéma le mercredi, une soirée plateau-télé le jeudi… Les possibilités sont nombreuses en fonction de l’emploi du temps de chacun·e !

Vous aimerez aussi :

Quand a commencé le calendrier tel que nous le connaissons aujourd’hui ?

7 objets curieux inventés par l’Homme pour mesurer le temps qui passe

Pourquoi change-t-on d’heure ?