in

Courtier vs banque : quels sont les avantages et inconvénients ?

Crédits : nattanan23 / Pixabay

Vous avez pour projet d’acquérir un bien immobilier et vous ne savez pas vers qui vous tourner. Entre les variations des taux immobiliers et les offres alléchantes, il est normal de se poser des questions. Comme la plupart des Français, vous vous demanderez si la meilleure solution est de se rendre chez son conseiller bancaire, démarcher soi-même d’autres banques ou bien de faire appel à un courtier ?  Pour bénéficier de la meilleure offre, pas de secret il faut comparer ! Alors, courtier ou banque ? Découvrez ici les avantages et les inconvénients ainsi que les différences de ces deux organismes.

Comparer les différentes offres sur le marché

Si vous prévoyez d’acheter, c’est le moment. La baisse des taux d’intérêt n’a jamais été aussi bonne pour les acquéreurs. Pour obtenir le prêt le plus avantageux possible, la seule solution consiste à mettre les organismes financeurs en concurrence. Cependant, et particulièrement lorsqu’on travaille, faire appel à toutes les banques et prendre rendez-vous dans tous les établissements peut s’avérer très fastidieux. Heureusement, aujourd’hui il est très facile de comparer les offres sans bouger de chez soi notamment grâce aux comparateurs de crédits en ligne à réponse immédiate comme cnasea.fr. Vous trouverez en seulement quelques clics les informations dont vous aurez besoin. Sinon il reste toujours la solution du courtier.

Faire appel à un courtier, quels sont les avantages et les inconvénients ?

Le rôle du courtier est de faire l’intermédiaire entre vous et les banques. Il a pour but de trouver un prêt immobilier à un taux compétitif et aux meilleures conditions. Il vous accompagnera tout au long de votre recherche, de la signature du prêt immobilier à celle de l’acte notarié. C’est un gain de temps considérable puisqu’il se charge de la comparaison et que son immense réseau l’aidera dans cette démarche. De plus, de plus en plus de courtiers proposent leur service “gratuitement”. En effet, ce n’est pas vous qui le payez, mais c’est la banque qui lui rétrocède une commission d’apporteur d’affaires si vous souscrivez le prêt par son intermédiaire. Sinon, certains courtiers demanderont des honoraires souvent plafonnés à 1000 euros.

Il est toutefois déconseillé de solliciter plusieurs courtiers en même temps. En effet, beaucoup de courtiers travaillent pour les mêmes centres de finances ce qui ferait de votre dossier un doublon et vous risquez de multiplier les demandes de crédits auprès des mêmes organismes. Faites également attention aux courtiers peu scrupuleux qui attendent jusqu’à la fin du délai d’expiration du compromis pour transmettre des propositions. Cela place l’emprunteur dans une situation difficile. Il finira par défaut à accepter une offre peu compétitive. Autre inconvénient, il est possible que le courtier ait des contrats préétablis avec des banques. Dans ce cas-là, il ne vous proposera donc que ses partenaires habituels. Le risque est de passer à côté d’offres intéressantes de banques ne faisant pas partie de son réseau.

Faire appel à son conseiller bancaire, quels sont les avantages et les inconvénients ?

L’avantage avec votre banque c’est votre marge de négociation, car elle ne voudrait surtout pas perdre un client. Cependant il ne présentera que son offre contrairement au courtier qui collabore avec plusieurs banques. Mais le conseiller bancaire vous connaît généralement mieux et vous proposera une offre personnalisée. Il saura comment vous conseiller et cela est également un gain de temps. De plus si vous avez contracté plusieurs prestations auprès de cette même banque la négociation peut être avantageuse. En réalité l’inconvénient principal de votre banquier est qu’il est contraint aux règles de sa banque.

La meilleure stratégie à adopter lors de la recherche du meilleur prêt immobilier est de commencer par vous rapprocher de votre banquier afin d’obtenir une proposition avec son taux et ses conditions. Ensuite, faites appel à un courtier gratuit pour faire un comparatif auprès des autres banques. Puis n’hésitez pas à retourner auprès de votre conseiller pour négocier au meilleur taux !

maison crédits immobilier
Crédits ; geralt / Pixabay

Articles liés :

Investissement immobilier neuf et locatif : quels avantages fiscaux ?

Pourquoi dit-on “pendre la crémaillère” lors d’un emménagement ?

La loi autorise à signer un chèque sur papier libre

Courtier vs banque : quels sont les avantages et inconvénients ?
noté 5 - 1 vote[s]