in

D’où vient la pratique du skateboard ?

Crédits : Pixabay/Tyna_Janoch

Il est très fortement conseillé d’avoir une activité régulière. Parmi tous les sports existants, il devrait être aisé de trouver son bonheur ! Le milieu urbain se prête également à l’exercice du sport : la course à pied, la natation, ou encore le skateboard. D’ailleurs, d’où vient cette pratique ? Lisez la suite pour le savoir !

Les origines du skateboard

Le skateboard n’est pas né tel que nous le connaissons actuellement. Dans les années 1930 aux États-Unis, les enfants des quartiers pauvres s’amusaient à jouer dans la rue grâce à la patinette. C’était simplement une paire de patins à roulettes surmontée d’une planche en bois et d’un guidon. Ce dernier a fini par disparaître, car il garantissait plutôt l’équilibre sur l’engin, alors que le but était de se diriger dans la direction souhaitée.

Vers 1950, les surfeurs – désireux de faire de la planche hors de l’eau – ont popularisé le skateboard. D’où la fameuse appellation de “surfeur d’asphalte“.

L’évolution du skateboard

À partir des années 1960, le skateboard se répand de plus en plus. Tout d’abord constitué d’une simple planche en bois et de roues en métal, il subit très vite des améliorations. Makaha Skateboard, marque créée par Larry Stevenson, est la première entreprise à mettre sur le marché des planches de skate de qualité. Les matières utilisées et les perfectionnements apportés permettent de mieux maîtriser les planches à roulettes et d’inventer des mouvements. On les appelle également des tricks.

skateboard histoire
Crédits : Pixabay/raulplatino

Une notoriété grandissante

Cette activité est devenue mondialement connue grâce à la première compétition de skateboard en Californie. Face à cette popularité, des marques naissent et soutiennent les skateurs. Les plus célèbres sont Vans et Converse, ou encore DC Shoes. À partir de là, le sport génère également un style vestimentaire particulier.

Au-delà du sport, le skateboard devient un art. Les mouvements inventés par les skateurs leur permettent de se démarquer en slalom ou en freestyle. Des communautés se créent et le premier skatepark est construit en 1976. En Europe, le skateboard arrive tout d’abord en Allemagne, où un skatepark est également inauguré à la fin des années 1970. On commence alors à assister au développement de magazines dédiés au skateboard, comme Skateboarder Magazine.

On voit ensuite se développer de plus en plus de figures acrobatiques, tels que le flip, le switch kickflip et le heelflip. Ainsi, le skateboard est de plus en plus associé à un sport de rue, de par sa dimension technique et artistique. D’ailleurs, plusieurs disciplines finissent par voir le jour, et les compétitions deviennent progressivement officielles.

Source

Vous aimerez aussi :

5 raisons pour lesquelles le sport est bon pour la santé

Coach sportif en entreprise : quels sont les sports envisageables au travail ?

Pourquoi les cyclistes se rasent-ils les jambes ?