in ,

Ecologie et fléxitarisme : 5 raisons de manger moins de viande

Crédit photo : Piqsels

Depuis une dizaine d’années ; nous sommes de plus en plus attentifs à l’écologie ainsi qu’au dérèglement climatique. Cette prise de conscience se retrouve de plus en plus dans notre quotidien et dans le contenu de nos assiettes. Commencer son engagement écologique en changeant son alimentation reste un premier pas relativement facile à faire pour réduire l’empreinte carbone dans notre vie de tous les jours. La surconsommation de viande, en plus d’avoir un impact sur le monde, a aussi un impact sur notre organisme et notre santé.

1. 78 % des émissions de gaz à effet de serre agricole sont liées à l’élevage des animaux

Nourrir les bêtes nécessite beaucoup de céréales et d’eau. Produire un kilogramme de viande de bœuf équivaut à une dépense de 35,8 kg de carbone. Pour l’agneau, c’est 55 kg, le veau 20,5 kg et le poulet 6 kg par exemple. Privilégiez donc les filières courtes et locales pour l’achat de votre viande. Demandez conseil à l’artisan boucher de votre quartier et fuyez les grandes surfaces.

2. Se faire plaisir sans viande ; c’est possible

Dans l’inconscient collectif, un bon repas ou un repas de fête est forcément associé à la viande. Or, il est facile de cuisine un succulent repas en intégrant davantage de légumes ou de légumineuses et des protéines d’origine végétale. Avec Internet, il est désormais aussi plus facile de trouver des recettes à base de légumes originales, accompagnées parfois de tofu fumé ou mariné pour remplacer la viande.

3. La multiplication des scandales alimentaires

En cherchant à tirer au maximum les prix vers le bas, certaines exploitations agricoles utilisent des pratiques peu scrupuleuses. Sur-utilisation d’antibiotiques ou encore élevages en batterie des animaux sont encore pratiqués. Privilégiez la traçabilité et la qualité des produits à leurs prix et consommez local.

Crédit photo : Piqsels

4. 34 % des Français se disent fléxitariens

Les consciences évoluent. La plupart d’entre nous revoient leur façon de consommer de la viande. Moins consommer mais mieux séduit de plus en plus les Français.

5. 12 % de baisse de consommation de viande observée en 10 ans en France

Alors que depuis le milieu du XX ème siècle la consommation de viande des Français ne cessait d’augmenter, elle connaît un ralentissement depuis une dizaine d’années.

Articles liés :

Un tiers des végétariens mangent de la viande une fois soûls

Quelles alternatives au plastique ?

Manger bio, est-ce vraiment meilleur pour la santé ?